Archives Mensuelles: février 2014

Le mec décidé au cinéma 

Parce qu’on l’a tous croisé…

Le mec relou au cinéma, celui dont on sait pertinemment, lorsqu’on croise son regard insistant, qu’il va être chiant. En général, il y a 1% de chance de se planter. Une fois votre fessier inconfortablement installé dans le siège, vous savez que vous allez le regretter. Mais bon, dans votre grande bonté, vous lui laissez le bénéfice du doute… Dans votre grande naïveté ouais ! JAMAIS ! Ne tombez jamais dans le panneau et fiez-vous à votre première impression qui est TOUJOURS la bonne. Une fois assis, il commence à vous parler (alors que vous êtes accompagné), pour vous demander quoi ? Si c’est bien dans cette salle que joue Non-Stop. Vous êtes poli, vous répondez, accrochez tant bien que mal à votre sourire de faux-cul (ça va, on ne me la fait pas à moi). Puis, comme vous le sentez venir (un peu dans tous les sens du terme) en se tournant régulièrement vers vous et en baragouinant des choses audibles par les dauphins, vous vous tournez vers votre accompagnateur pour lui demander (aussi en ultrason) s’il peut faire semblant de vous parler pour éviter le mec relou à côté de vous. Puis tout s’enchaîne : le mec sort une bouteille d’eau d’un litre et demi, à laquelle il compte bien se cramponner durant le film. Votre accompagnateur, dans sa grande gentillesse, vous propose d’échanger les places (votre tension artérielle n’est pas bonne). Il s’avérera qu’au début du film, lors d’une scène d’action plutôt violente, ledit mec n’arrêtait pas de dire « oh putain, oh putain » en faisant craquer sa bouteille, pour enfin, devinez quoi ?! Se lever pour partir (et donc gêner tout le monde) ! Le relouuuuuuuuu !

Un emm****** quoi !

À éradiquer au lance-flammes !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Exposition : Star Wars Identities

Les troll sur Internet 

Parce qu’on les a tous croisés…

Et qu’on continuera d’en croiser, ils sont comme la vermine, impossible à éradiquer. C’est toujours celui qui répond à côté de la plaque à vos statuts Facebook/Twitter/autres, exemple : « Qui est dispo le 18 ? » -> Moi non. Marche aussi avec : « Qui a vu ça et qui a aimé ? » -> Pas vu donc je peux pas te dire. « J’ai besoin de quelqu’un ce jour-là, quelqu’un d’intéressé ? » -> Tu ne peux pas y allé ?

Mais pourquoi vous répondez bon sang ?! ON S’EN FOUT ! C’est pourtant pas compliqué de répondre à une foutue question sans faire un hors sujet ! Tout le monde l’apprend à l’école ! Et le must, c’est celui qui doit avoir un revolver braqué sur la tempe et qui répond à vos statuts en changeant carrément de sujet : « Qui a testé ce restaurant ? » -> Pas moi, mais je peux te donner une bonne adresse de podologue !

Les Golden Moustache en avaient fait une excellente vidéo.

Des chieurs quoi !

À éradiquer au lance-flammes

Rendez-vous sur Hellocoton !

La vieille au cinéma

Parce qu’on l’a tous croisée…

La vieille au cinoche qui ricane tout au long du film et surtout quand il n’y a bien évidemment rien de drôle !
Vous savez, ce rire pas franc, celui qui est à mi-chemin entre un râle et un gémissement.

Une vieille quoi !

À éradiquer au lance-flammes.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Les bourrés dans le métro

Parce qu’on les a tous croisés…

En rentrant de soirée, alors qu’on est sobre et fatigué. Ils entrent par douzaines, voire vingtaines dans une rame, des bouteilles en tout genre dans les mains, chantant à tue-tête. Si vous êtes chanceux, l’un d’eux vous foncera dessus, appellera ses congénères en criant directement dans votre oreille (sait-on jamais, ils se cachent probablement à côté de votre tympan).

Spécimen bonus :
Un peu comme une licorne, vous croiserez peut-être cette jeune fille délicate, braillant et buvant au goulot de sa bouteille de vin. C’est beau.

Des c*** quoi !

À éradiquer au lance-flammes.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Depeche Mode – Paris Bercy 2014

La blonde au supermarché

Parce qu’on l’a tous croisée…

La blonde, moche avec ses UGG au supermarché, deux de tension, trainant le pied, s’arrêtant à chaque fois devant vous pour vous boucher le passage/la vue, prenant une clémentine, la mastique (faut bien goûter le produit) tout en parlant toute seule.
Elle irrite par le bruit de trainage et par sa tronche de l’air de rien.

Une c******* quoi !

À éradiquer au lance-flammes.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Load More Posts
Scroll To Top