À la recherche des femmes chefs

A la recherche des femmes chefs_verane friedaniLà ça me parle ! Dès qu’il y a de la cuisine, vous pouvez être sûrs de me trouver dans le coin ! La gastronomie, les femmes chefs dans un milieu d’hommes, le sujet de ce documentaire avait tout pour me plaire. Et pourtant.

À la recherche des femmes chefs avait tout de séduisant : le thème de la cuisine, les femmes, les chefs et comment faire son trou dans ce milieu de la haute gastronomie. 1h30 pour traiter un sujet aussi riche que celui-ci, c’était trop peu malheureusement. La réalisatrice Vérane Frédiani a fait le choix de se focaliser sur la difficulté du métier pour les femmes, dans ce monde peuplé d’hommes et de machisme (et non de machines, ça, c’est un autre film). Une qualité mais qui est aussi un défaut, car à force de rester sur cet axe, elle en oublie l’essentiel : le plaisir. J’aurais aimé que ces cheffes nous expliquent pourquoi elles ont choisi ce métier, comment elles en sont arrivées là, quelle joie ça leur procure et puis, point particulièrement important : comment mène-t-on une vie de famille quand on est chef étoilé ? Car mine de rien, certaines d’entre-elles sont mamans.

Loin d’être un mauvais documentaire, À la recherche des femmes chefs souffre des choix de sa réalisatrice, aussi bien dans le fond que dans la forme. L’idée de faire intervenir deux hommes dont le propos n’est pas très clair et qui défendent avec maladresse la position de la femme de la gastronomie. La prise de position en ne se consacrant qu’au « négatif » (la difficulté de faire sa place, ce qu’elles doivent endurer, etc). Des parties qui méritent à elles seules un développement à part (je pense à la Mère Brazier). Enfin, ce qui m’a le plus gênée, c’est la réalisation complètement aléatoire : une intention de voix off dès le début entièrement délaissée par la suite, puis une volonté de se montrer parfois à l’image (du coup qui réalise ? Vérane Frédiani ou quelqu’un d’autre ?), un mauvais cadrage pour la plupart des interviews déplaçant l’attention du spectateur sur l’arrière-plan, et enfin un mixage son catastrophique (et pas d’étalonnage de l’image).

Forcément, il y a des choix à faire, on ne peut pas parler de tout, seulement, il aurait été possible de traiter tout en réduisant l’exposition : interroger une cheffe sur le négatif au lieu de toutes les interroger là-dessus par exemple, laissant de la place pour le positif, la vie de famille, etc. Et puis bien évidemment, pour plus d’impact, l’obligation aurait été de finaliser le produit, qui n’est clairement pas lissé et « propre » à la diffusion (sans parler des partis pris : voix off/pas voix off, être à l’image/pas à l’image…). À la recherche des femmes chefs aurait pu être un sujet vraiment top.

Sortie en salles le 05 Juillet 2017.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *

*

Scroll To Top