[E-cinéma] Les Enquêtes du Département V : Délivrance

Les enquêtes du départment V-Délivrance_filmNotre duo de détectives danois préféré est de retour ! Délivrance est le troisième chapitre des aventures de Carl Mørck et Assad, le tandem en charge des Enquêtes du Département V. Mêmes acteurs, même type d’enquête bien sombre typique des polars du nord de l’Europe (cette fois un psychopathe qui s’en prend aux enfants), mais nouveau réalisateur aux commandes de cette adaptation du roman favori des fans de la saga de Jussi Adler-Olsen.

J’avais plutôt aimé les deux premiers films tirés des deux premiers livres de la série (qui en compte six aujourd’hui) et ce, malgré leurs imperfections. Les enquêtes étaient haletantes, les personnages intéressants, la dynamique du duo Nikolaj Lie Kass et Fares Fares fonctionnait à merveille, l’ambiance était sombre, comme si Millenium rencontrait Seven… Bref, Profanation et Misécorde étaient globalement réussis même s’ils auraient pu l’être davantage. Pour cela, il aurait fallu que l’ensemble fasse plus film et moins série policière (mais le haut du panier de la série cela dit) et que les protagonistes soient un plus approfondis, comme ils le sont dans les romans notamment, d’autant qu’ils ont un réel capital sympathie auprès du public. Cependant, sur deux heures de film, difficile de condenser des livres aussi riches et des sacrifices doivent être faits.

Avec ce troisième volet, on peut dire que la saga progresse sur ses qualités, mais qu’elle piétine un peu dans ses défauts. En gros, on retrouve les mêmes réussites associées aux mêmes manquements. Sur le plan cinématographique, Délivrance est clairement plus abouti que ses prédécesseurs. Mieux réalisé, plus intense, plus ambitieux, plus spectaculaire, beaucoup plus noir et torturé aussi, ce nouveau film est pour l’instant le meilleur des trois opus. Seul ennui, les mêmes défauts sont toujours présents, comme si la franchise n’arrivait pas à passer ce dernier cap pour être parfaite, trop coincée dans son format (équivalent à une série, mais avec des épisodes de 2h au lieu de 45 minutes), ce qui l’empêche d’étoffer certains points par manque de temps. Ses défauts sont toujours ce petit côté « télévisuel » dans l’écriture et la réalisation (même s’il est moins prononcé) et des personnages que l’on aimerait voir être explorés plus en profondeur. Ils sont tellement plus complexes dans les livres, que ça en devient frustrant au cinéma de les voir si peu fouillés.

Finalement, on pourrait presque se réjouir que ces défauts soient toujours là, parce qu’au moins la franchise garde une marge de progression et qui sait, le quatrième sera peut-être encore meilleur à son tour !

Sortie en e-cinéma le 05 Mai 2016.

Les Enquêtes du département V : Délivrance (2016)

112 min|Crime, Drama, Thriller|17 Jun 2016
7.0Rating: 7.0 / 10 from 6,925 users
Une bouteille jetée à la mer, repêchée et oubliée dans un commissariat des Highlands. A l’intérieur, un appel au secours écrit en lettres de sang et en danois. Lorsque le message échoue au Département V de la police de Copenhague, chargé des dossiers non élucidés, les années ont passé…
Rendez-vous sur Hellocoton !

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *

*

Scroll To Top