Godard, le cinéma français et mon nombril

Miss Bobby_Adieu_au langageIl y a quelques jours, je recevais dans mes emails un communiqué me présentant le prochain Godard : Adieu au langage. Et je viens à l’instant de m’attarder sur la bande-annonce. J’ai ri.

Vous allez certainement crier au scandale, moi l’amatrice du cinéma dernière et avant-dernière génération, mais je n’ai jamais vu un film de Jean-Luc Godard. Je sens que le bûcher sur la place publique est en train d’être allumé. Je m’en fiche honnêtement ! Ça ne m’empêche pas de vivre et d’avoir des émotions cinématographiques intenses. En même temps, j’ai toujours détesté la Nouvelle Vague. Je me rappelle qu’à la fac, j’avais eu l’immense honneur de me taper des cours sur Agnès Varda, à moins que ce n’était l’inverse, les cours me tapaient sur le système ! Elle est bien gentille hein, même si sa coiffure laisse à présager un goût douteux de l’esthétique, mais je préfère passer mon tour.

Pourquoi cette bande-annonce m’a fait rire ?

J’ai repensé au sketch d’Ellen Degeneres sur le cinéma français (Le croissant et le faux moustache), à la nouvelle pub interactive de Canal + et son ours (choisissez cinéma d’auteur), normal après que les étrangers se foutent de notre tronche ! Je peux faire pareil en filmant mes vacances et en les montant dans le désordre. Mieux ! Filmer mon nombril 5 minutes, tous les jours, à différents moments de la journée. Je suis sûre que je vais faire un carton !

Je respecte le cinéma français, Godard, la Nouvelle Vague, ce côté présomptueux qui sied si bien au cinéma français (heureusement que tous les films made in le croissant ne sont pas tous comme ça), mais ce n’est tellement pas ma came. Tellement « m’as-tu vu comment j’aime me prendre la tête ?! ». Vu comment je me la prends ma tête, j’aurais vraiment de quoi alimenter le cinéma français sur une décennie et je suis sûre que je pourrais faire moins de flous dans ma réalisation qu’Olivier Dahan dans sa daube qu’est Grace de Monaco (je ne vous dédierai pas un article dessus, même si j’ai de quoi démonter le film, je pense que vous en trouverez assez sur le net qui vous conseilleront vivement de fuir. Sinon, il y a toujours celui de Cliffhanger).

Tout ça pour dire, regardez la bande-annonce d’Adieu au langage si la déconstruction et le non-sens vous donnent des orgasmes. Moi, je vais aller jouer aux dominos et me chatouiller le nombril, c’est soooooo Nouvelle Vague et super excitant.

Et vive le cinéma français !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Un commentaire

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *

*

Scroll To Top