[E-cinéma] Les enquêtes du Département V : Miséricorde

Miss Bobby_MiséricordePour les amateurs de livres et des ambiances froides du nord de l’Europe, certains doivent connaître la série de polars écrits par l’auteur Danois Jussi Adler-Olsen. Son premier livre sur Les enquêtes du Département V : Miséricorde a été adapté au cinéma. Et pour sa sortie française, Wild Bunch s’est orienté sur le e-cinéma, proposant un accès à tous, via les sites de vidéo à la demande, des films qui ne seraient pas disponible dans tous les cinémas, comme Miséricorde.

Synopsis :

Après une bavure qui coûte la vie à l’un de ses collègues et laisse son meilleur ami paralysé, l’inspecteur Carl Mørck a presque tout perdu. Mis sur la touche, privé du droit d’enquêter, il est chargé d’archiver les vieux dossiers du commissariat avec Hafez el Assad, l’assistant d’origine syrienne qui lui est imposé. Mais très vite, les deux policiers désobéissent à leur supérieur et rouvrent une enquête jamais résolue, la disparition mystérieuse d’une jeune politicienne prometteuse survenue cinq ans auparavant. C’est la naissance du Département V et sa première enquête…

Les enquêtes du Département V : Miséricorde vous installera dans une ambiance froide et brute comme l’acier, par une photographie sombre. Pour ce premier film consacré à cette saga de livres, celui-ci se concentre essentiellement sur l’enquête, ne développant que très rapidement les personnages, et leur personnalité qui semble particulièrement complexe. Pour ma part, j’aurais aimé que l’introduction soit plus lente, moins expéditive, afin de développer les personnages. On comprend en filigrane que l’inspecteur Carl Mørck a une vie très décousue, mais rien n’est engagé sur son assistant Assad, qui paraît pourtant tout aussi passionnant. Peut-on s’attendre à un développement dans les prochains films (notamment avec Profanation) ? À contrario des livres où les personnages sont très détaillés dès le premier tome.

J’aurais souhaité plus d’enjeux qu’un film qui ne s’attarde que sur une enquête, aussi intéressante, oppressante et passionnante soit-elle. D’ailleurs, j’appréhendais les séquences avec la politicienne tant elle est perturbante et met mal à l’aise. Cela dit, c’est original (je ne peux rien vous dévoiler). Du coup, j’espère avoir plus de matière, et un scénario plus complexe que de simples enquêtes (même si tout est dit dans le titre), donner plus de puissance en se ciblant aussi sur le duo de policiers.

Sorti en e-cinéma depuis le 27 mars 2015.

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 commentaires

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *

*

Scroll To Top