Les Gazelles

Miss Bobby_Les_GazellesEnfin un film qui a tout compris aux femmes des années 2010. Il était temps. Merci Mona Achache et Camille Chamoux !

Faut arrêter de croire qu’à la fin des films, l’héroïne finit toujours casée en ayant tout réussi. On nous ment, comme dans les contes de fée, mais là-dessus, je ne vous apprend rien. Les Gazelles, se sont des trentenaires boostées sauce Moderat. Déjà, on kiffe (oui, je m’autorise une facétie) le choix de ce groupe plutôt que de musiques mièvres ou mélancoliques. Ça donne énormément de rythme au film, tout comme le dynamisme de la réalisation de Mona Achache. Ainsi, oscillerez-vous entre une réalisation parfois clippée, parfois à flashbacks. La particularité de ces derniers est absolument géniale, ils vous montrent ce qu’il se passe dans la tête d’une fille en temps réel. Pendant que vous suivez les mésaventures de Marie (Camille Chamoux), vous voyez – via les flashbacks – à quoi elle peut penser, ses questionnements, au moment où elle les a. Et croyez-moi, pour le vivre, c’est tout pareil ! Et c’est aussi vrai lorsqu’on craque pour un mec, on voit son prénom partout, alors qu’en temps normal, que dalle ! C’est fou !

Donc en plus d’entrer dans la tête d’une fille, vous constaterez que le célibat n’est pas une maladie, néanmoins, Les Gazelles confirme bien qu’il ne fait pas bon d’être célibataire de nos jours. Je ne développe pas, mais le film retransmet à la perfection la réalité. Et c’est triste.

Les actrices sont superbes, apportant chacune une vision différente de la femme actuelle : Camille Chamoux se révèle, Audrey Fleurot est magnifique, Joséphine de Meaux lâche les chevaux, sans oublier la sagesse d’Anne Brochet et de Naidra Ayadi. On n’oublie pas les hommes, qui tiennent tout de même un rôle important : Franck Gastambide et Samuel Benchetrit.

Les Gazelles est un film fait par des filles, pour des filles, mais pas que. Les hommes y trouveront leur compte et cela les aidera peut-être à comprendre la psychologie féminine (on peut espérer).

Je l’ai vu deux fois et j’ai pris mon pied à chaque fois. J’attends le Blu-Ray avec impatience !

Sortie en salles le 26 mars

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 commentaires

  1. Vu…vues ce soir. Oui…assez réaliste et pathétique tout comme nous le sommes parfois dans nos solitudes. Un film qui traite bien d’une réalité…la vie à 2 c’est dur…la vie seule c’est dur. Mais si des 2 maux il faut choisir le moindre, chacun son pire chacun son moindre…bon. Avec ça on est bien avancé ! mais un regard attendrissant sur un sujet que je trouve bien traité et pas moralisateur.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *

*

Scroll To Top