L’Odyssée

lodyssee_film_wilson_nineyL’avis de Laurie

Un film empreint de réalisme, avec des images aquatiques magnifiques : voilà bien les deux points fort de ce récit d’aventure, qui retrace la relation entre le capitaine Cousteau et son fils Philippe. D’autant plus quand on se penche sur les l’historique du tournage et sur le fait que la plupart – pour ne pas dire la quasi majorité – des plans sont réalisés sans effets spéciaux. Pourtant, on peut s’y tromper ! J’avoue avoir été moi-même induite en erreur en pensant que les scènes marines, notamment avec les animaux, étaient le résultat d’images de synthèses. Les couleurs sont en effet claires, brillantes et en ressort une véritable luminosité. Il se dégage donc de ce film un esthétisme puissant, avec des paysages à couper le souffle.

Mais revenons à l’histoire ! Bon point de vue que d’adopter celui du fils du commandant Cousteau, Philippe, souvent oublié ou délaissé par l’histoire. On découvre notamment la conscience écologique qu’il a pu transmettre à son père. Pierre Niney tient ce rôle à merveille et nous fait découvrir, par son personnage, la part sombre du commandant Cousteau, tant idéalisé. C’est aussi Audrey Tautou qui excelle, en jouant la femme de Cousteau, véritable âme de la Calypso mais épouse trompée au caractère difficile et parfois acariâtre. Pourtant, le film m’a laissé une impression étrange : il est long, très long. Ce qui est assez paradoxale car chaque scène à son utilité, apporte sa pierre à l’édifice de l’histoire que Jérôme Salle est en train de nous conter. Ces longueurs viennent sans doute du rythme extrêmement lent des scènes et de l’espèce de quiétude qu’il en ressort. A déconseiller le soir, après une longue journée de travail : le risque de s’endormir à certains moments peut être présent !

Cette réalisation « à la française », et surtout pas « à l’américaine » (grosse réalisation ne veut pas dire que le réalisateur s’inspire des biopics à l’américaine, d’autant que ce n’en est finalement pas un. Jerôme Salle prend le parti de réaliser un film français, avec peu de moyens budgétaires, et un cadre de tournage naturel en se déplaçant aux quatre coins du globe), vaut le coup d’œil tant elle respire la réalité. Celle d’un commandant qui a fait rêver des milliers de personnes, quitte à sacrifier ses propres convictions et sa famille, mais qui, par la présence d’un fils idéaliste et rêveur, va trouver le chemin de la conscience écologique.

lodyssee_film_salle

L’avis de Bobby

L’Odyssée est un appel du grand bleu. Une plongée en apnée dans les profondeurs abyssales qu’offre l’océan. Difficile de rester complètement de marbre face à ce film qui se veut biopic et lyrique.

Porté par un duo d’acteurs exceptionnel, Pierre Niney et Lambert Wilson, donne à l’écran une relation complexe entre le commandant Cousteau et son fils Philippe, entre amour, admiration et déception. Des acteurs charismatiques qui nous font oublier qu’ils sont avant tout comédien pour ne laisser que l’essence même de leur personnage.

Outre une puissance et une performance d’acteurs, le réalisateur Jérôme Salle a pris le parti de ne filmer que du vrai (à part quelques effets spéciaux ici et là) donnant énormément d’authenticité à son film. On apprend lors de la rencontre que l’équipe fut la première à fouler l’Antarctique pour tourner un film, que Pierre Niney a bravé sa peur des requins pour nager avec eux, qu’il s’est amusé avec les otaries et qu’ils ont réellement fait face à une tempête. Tout est donc bien vrai et cela se voit à l’image tant c’est beau. Et c’est là la grande force de L’Odyssée : les images sont magnifiques, limpides (dans tous les sens du terme).

Même si l’histoire est intéressante puisque l’on apprend à travers les yeux du fils la vraie nature du père tant sur le plan de la nature que sur le plan personnel, il n’en reste pas moins que L’Odyssée souffre parfois de longueurs et d’un manque d’émotions. On notera le résultat impressionnant pour un film français, à la hauteur d’une belle production hollywoodienne.

lodyssee_pierre niney_jerome salleSortie en salles les 12 Octobre 2016.

L'Odyssée (2016)

122 min|Adventure, Biography|12 Oct 2016
6.8Rating: 6.8 / 10 from 770 users
1948. Jacques-Yves Cousteau, sa femme et ses deux fils, vivent au paradis, dans une jolie maison surplombant la mer Méditerranée. Mais Cousteau ne rêve que d’aventure. Grâce à son invention, un scaphandre autonome qui permet de respirer sous l’eau, il a découvert un nouveau monde. Désormais, ce monde, il veut l’explorer…
Rendez-vous sur Hellocoton !

Un commentaire

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *

*

Scroll To Top