Love et autres Drogues

Hier après-midi, pour un retour en douceur dans la morosité qu’est Paris, j’ai passé un charmant tête-à-tête avec mon chouchou : Jake Gyllenhaal. Aaahhh, il a pris la place de Jude dans mon cœur ! J’assume pleinement.

C’est donc avec une joie non dissimulée que je suis allée voir Love et autres drogues. Pourtant, les comédies romantiques ne sont pas préposées à me plaire. Toutefois, Jake, dans un rôle léger, comique et amoureux, à l’opposé des films qu’il a pu jouer (idem pour Prince of Persia), je ne pouvais pas passer à côté. Et je ne vous mentionne pas les différents plans où l’on peut apprécier sa superbe plastique (fesses comprises). Mon œil en est ressorti tout frétillant.

Comme toute comédie romantique, nous savons à quoi nous attendre. Le héros est un bourreau des cœurs, il sait utiliser le verbe pour faire tomber les demoiselles comme des mouches (sans oublier le sourire de tombeur). Les filles se succèdent et ne se ressemblent pas. Jusqu’au jour où il rencontre Maggie (Anne Hathaway). Charmante, naturelle, un caractère bien trempé. Seule ombre au tableau et pas des moindres : elle est malade (et je ne parle pas de la grippe hivernale). Je ne vous raconte pas la suite, le mieux étant d’aller voir le film ou d’avoir un minimum de déduction.

Comment ne pas craquer?!

Il faut savoir que l’action se passe dans les années 90, avec de jolies références musicales et matérielles.

J’ai aimé ce film tout en douceur, plein d’amour. Même un mec qui n’a pas le sentiment facile peut avoir un cœur tendre. C’est drôle, c’est touchant, ça fait du bien. Une réalisation sans chichis, qui donne envie de vivre ce genre de relation.

On se retrouve pour le prochain film de Monsieur G. : Source Code

Rendez-vous sur Hellocoton !

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *

*

Scroll To Top