Raiponce

À tout (oui, c’était facile).

Miss Brownie avait posté sur son blog, il y a quelque temps, la bande-annonce de Raiponce. Avant de la regarder, je me suis dit : « encore un Disney chiant, avec une princesse, un prince et des chansons ». Puis, je l’ai regardé : « ah tiens ! Pas de prince. Un caméléon. Ah bon ? ».

Je me suis donc rendu dans mon Gaumont de quartier (oui, c’est décidé, j’habite Opéra maintenant), voir Raiponce, et ce, en 3D, s’il vous plait madame. Bon, je vous passe Francis Huster dans la salle (si, si, lui-même) pour en venir au plus intéressant :

J’ai A-DO-RÉ !

Une princesse, à la chevelure magique, se fait enlever par une vieille bonne femme dès son plus jeune âge, afin d’avoir toujours auprès d’elle ces cheveux qui la rajeunissent. Raiponce (c’est la princesse, hein, vous me suivez) vit enfermée dans une tour depuis 18 ans, sans jamais avoir coupé ses cheveux. Un de ces quatre matins, un jeune éphèbe – voleur de surcroit – Flynn Rider, escalade la tour pour se cacher de la garde royale (et du super cheval Maximus. Euh… il est génial ce cheval, j’en veux un comme ça). Se retrouvant prisonnier de l’intrépide blondinette, il n’a d’autre choix que de suivre ses ordres, soit, la faire sortir de la tour.

C’est drôle, les graphismes sont magnifiques, l’histoire est jolie (ça, c’est l’enfant rêveuse qui parle au fond de moi), c’est triste aussi (eh oui, j’ai pleuré). En plus, plutôt beau gosse le Flynn, ça change du prince lisse, blondinet, qui arrive toujours après la bataille. Le doublage français est bien fait (ah oui, désolée, mais je ne regarde les films d’animation qu’en français. Ne me demandez pas pourquoi, c’est comme ça, je préfère. Mais les autres films en version originale, promis !) Mon seul regret – et je m’en doutais un peu, malgré tout mon espoir – les chansons ! Punaise, c’est chouette les Disney, mais les chansons, ça me saoule (ou alors, faites comme dans Madagascar les gars)!

C’est avec un grand plaisir que je vous conseille ce dessin animé truffé d’humour. Vous ne pouvez pas passer à côté du cheval (et flic de choc), Maximus et du charmant caméléon, Pascal (tout mignon).

AH ! J’oubliais (‘tention, spoiler) : pour un Disney, fait rarissime, il y a trois baisers ! Youhou ! En même temps, pas vraiment un spoiler !

Des bisous… (ouhhh c’est mignon !)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *

*

Scroll To Top