Sex Friends

Hier soir, j’étais invitée à la Wi-Filles, 8ème édition. Une soirée de blogueuses avec en avant-première, Sex Friends. J’avais emmené Peanuts sous le bras, histoire qu’on soit deux à faire tapisserie ! Hormis toutes les blogueuses présentent, il n’y avait aucune activité pour faire connaissance. Pas même un badge autocollant pour préciser quel est notre blog. Déçue. Au moins, on a mangé et bu à l’œil ! En revanche, repartir avec en guise de cadeau, un slip masculin… quand on est célibataire, moyen!

Parlons peu, parlons bien, parlons du film. Ma première avant-première ! En ce début d’année, ça fait beaucoup de premières fois et ce n’est pas pour me déplaire. Nous avons été surprises de voir Ivan Reitman sur place. Petit rappel : c’est le réalisateur du film (nous n’aurions pas été contre de voir Natalie Portman ou Ashton Kutcher). Quelques mots sur 2011, l’année Portman (si vous avez fait un tour des bandes-annonces, il y a un paquet de films à venir avec elle), comme quoi elle avait diversifié son registre. Aussi, que le film est sorti il y a trois semaines aux États-Unis, directement placé numéro 1.

Je vous avoue que je n’y serais pas allée de moi-même, voir ce film. Ashton ne faisant pas partie de mes chouchous, l’histoire, ça va, mais pas de quoi fouetter un chat et puis, sortie pour la Saint-Valentin. On voit le topo ! Néanmoins, largement mieux que la daube de l’année dernière, à savoir Valentine’s Day (avec aussi Ashton). J’ajouterai aussi que niveau comédie romantique, à choisir entre Love et Autres Drogues, et Sex Friends, le choix est vite fait !

Alors, je vous place rapidement le contexte : Adam rencontre Emma à 14 ans. Ils se recroisent plusieurs fois dans leur vie. Adam sera toujours troublé de la revoir. Manque de chance, inversement des rôles : lui veut se caser avec elle et elle, elle préfère avoir une relation d’amis, avec bénéfices (comme on dit dans le jargon). Étonnant ! J’ai toujours connu l’opposé : moi qui veux me caser et le bonhomme qui ne veut pas. Bref.

Qui dit Monsieur Demi Moore, dit humour (et nudité. On ne va pas trop se plaindre. Mais comparé à Monsieur Gyllenhaal, il y a encore du boulot). On verse plus dans la comédie que dans la comédie romantique. Quelques bons gags et situations cocasses. Des dialogues qui ne sont pas prudes. Une Portman dans un rôle plein d’humour et sans complexes. On apprécie, on passe un bon moment, on rigole bien. C’est sympa.

Un film en amoureux, entre célibataires rêveurs/ses. Pour les rancuniers de l’amour, à éviter !!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Un commentaire

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *

*

Scroll To Top