Miss Bobby_Ted

Mieux vaut tard que jamais comme dirait l’autre. Je tiens à écrire ma critique de Ted avant que la toile française ne soit submergée par les critiques de mes chers comparses blogueurs. D’autant que j’ai de l’avance sur eux, je l’ai vu il y a tout de même trois semaines, en anglais et seulement en anglais. J’ai dû comprendre 80% (je vais être large) des dialogues. Mais le film est tellement drôle et pour que je puisse comprendre toutes les subtilités, je vais me faire un plaisir de le revoir avec les sous titres (et malheureusement, sans le popcorn au beurre. Dur).

Je commencerai par un échange que j’ai eu avec trois personnes, que je ne connaissais pas, autour d’un verre vin chez Pangea. Nous parlions cinéma et sur le fait que je venais de voir Ted. K. précise l’histoire à son amie J. (nous n’avons pas le même âge, ils tournaient autour de la quarantaine d’années) comme quoi c’est un ours en peluche assez déjanté, qui dit des gros mots, je ne sais plus ce qu’elle a dit exactement, en tout cas, elle a fini par « ce n’est pas un film pour toi », en gros, ça ne te plaira pas. Ce qui ne m’a pas surprise, son amie était Anglaise, principal d’école, très distinguée, je la voyais mal aller voir ce film. Sur ce, j’ai ajouté « nous, les Français, nous aimons bien les gentilles choses comme les ours en peluche, qui deviennent autre chose que de gentilles choses », qui deviennent de gros pervers en somme. Vous n’allez pas me contredire ?! Un ours en peluche mignon comme tout et salace au possible, on adore ça, non ?!

John est un petit garçon solitaire, qui n’arrive pas à avoir des amis. Ses parents lui offrent un ours en peluche lors d’un Noël et aux Etats-Unis, comme les Noëls sont magiques, il souhaite que son ours prenne vie. Ted vint à la vie. Au début, c’est un ours tout ce qu’il y a de normal, enfin si je puis dire, absolument adorable. Et puis, comme tout être doté de la vie, il grandit, sans forcément suivre les pas de John (Mark Wahlberg), qui lui devient un adulte sérieux, engagé dans une relation avec Lori (Mila Kunis).

Pour info, on ne voit pas tout dans la bande-annonce, certes, il y a des gags dévoilés, mais c’est rien en comparaison de ce qui vous attend. J’ai été agréablement surprise, surtout venant de la part des Américains. A mon avis, c’est parce que c’est la patte de Seth MacFarlane (que je ne connais pas) qui n’hésite pas à pousser toujours plus loin les limites. Et excusez du peu, mais putain ce que ça fait du bien ! Il les pousse très loin ! C’est tout simplement hilarant. Il y a évidemment des choses faciles, comme dans tout film, toutefois, il y a des grossièretés (le mot est faible) qui sortent de la bouche de l’ours en peluche, le décalage est puissant et réussit. Je me suis régalée. Je regardais mon colocataire pour voir ses réactions (pour info, il ne voulait dire aucun gros mot devant moi), s’il allait être choqué, eh bien non ! En même temps, si vous êtes un peu prude sur les bords, il y a de quoi.

La voix grave de Seth MacFarlane, sa désinvolture siéent à merveille à Ted. Ceux qui connaissent Wilfred feront obligatoirement un rapprochement. J’ai été surprise que K. le fasse et connaisse la série. Quant à Mark Wahlberg et Mila Kunis, rien à redire, ils font le taff, même s’ils se paient eux aussi quelques répliques bien marrantes.

Je sais que ceux qui liront cet article ne sont pas coincés, en conséquence de quoi, allez voir Ted ! C’est tellement drôle et déplacé, vous passerez un super moment. Et puis, comme je vais retourner le voir, si vous voulez vous joindre à moi, ça sera avec plaisir !

31 août 2012

3 Réponses à “Ted”

  1. dasola says: 7 mars 2013 à 16 h 13 min

    Bonjour, j’ai trouvé Ted « craquant » et les effets spéciaux sont très bien faits. Bonne après-midi.

  2. Albert à l’Ouest says: 1 juillet 2014 à 16 h 41 min

    […] Vous pouvez retrouver ma critique de l’ours en peluche par ici. […]

  3. Deadpool - Cinéma | Miss Bobby says: 11 février 2016 à 16 h 38 min

    […] l’humour super trash : Ted est presque un enfant de cœur à […]

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

You may use these <abbr title="HyperText Markup Language">html</abbr> tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*