Twilight – Hésitation

Il me semble que c’est la première fois que je suis dans une salle obscure avec des hystériques. Vous savez, des nanas toutes émoustillées parce que Jacob apparaît torse nu, qui crient d’émotions lorsque celui-ci embrasse Bella et qui applaudissent quand Edward fait sa demande en mariage. J’ai même cru qu’il y en avait une qui faisait réellement une syncope à entendre ses cris.

C’est assez dérangeant, d’une part pendant le film (et que l’on est concentré entre images et sous-titres) et d’autre part, j’ai pris 10 ans d’un coup. Aouch !

Le film en lui-même est comme les autres, il suit la trame du livre, version accélérée. Évidemment, le livre est bien plus détaillé (même si la plume de Stephenie Meyer laisse à désirer). On accordera aussi que cet opus est meilleur que le précédent (idem pour le bouquin, forcément). L’action peine à venir, mais sans surprise pour ceux qui sont passés par les pages auparavant.

Ce n’est toujours pas le film du siècle, toutefois, j’ai vu largement pire. Bella s’est embellie (c’est un miracle ! Ils ont peut-être viré la styliste/maquilleuse/coiffeuse), elle n’est cependant pas moins gourde. Jacob joue aux durs à cuire et Edward est plutôt effacé, voire même moins sexy (oui, oui. Je le trouvais plus attrayant dans le premier), il manquait de charisme. On dénotera la grosse faute de goût quant au choix des acteurs pour Victoria (d’ailleurs, pas la même actrice), Riley et Bree. Ils sont plutôt mauvais.

L’histoire veut que l’on s’intéresse un peu plus au passé de certains Cullen, en revanche, sans trop s’étaler. C’est bien d’avoir gardé ces morceaux. Ils ont fait un effort pour essayer de garder presque tout le livre. Personnellement, j’ai apprécié, même si cela ne se fond pas naturellement dans le film. J’ai eu l’impression que c’était jeté ici et là, mal intégré.

Je ne me suis pas ennuyée, j’aime les scènes d’action ralenties  (cela m’a toujours plu au cinéma, bien en partie pour ça que j’affectionne Matrix. Mais je m’égare). Je ne prône toujours pas  le choix d’un filtre en plein jour pour simuler la nuit, c’est fade à l’image.

On y va si on a lu les œuvres papier, si on a vu les précédents films et si on a une ado qui sommeille au fond de nous.

Rien avoir, mais je souhaiterais que les scénaristes du prochain Harry Potter aient fait un effort pour suivre le dernier tome de la saga (qui est riche en informations). Pas comme l’avant-dernier qui fut vraiment catastrophique. Est-ce pour cela qu’ils l’ont réalisé en deux parties ou simple affaire d’argent ?

Réponse le 24 novembre 2010.

PS : Je compte adopter un loup-garou géant, leur fourrure a l’air soyeuse. Vous savez où je peux en acheter un ?

Et le générique de fin, qui me plaît bien (attention, plusieurs images du film inédites dans le clip) :

Rendez-vous sur Hellocoton !

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *

*

Scroll To Top