[Test Blu-Ray] Dangereuse sous tous rapports

Blu-Ray_Dangereuse sous tous rapports film Melanie GriffithJe continue ma découverte des ressorties 80’s de Wildside avec Dangereuse sous tous rapports, avec une Mélanie Griffith pétillante (et pas refaite de partout) qui va sortir de sa route le propret Jeff Daniels.

Un road trip comme on aimerait qu’il nous arrive un beau matin en allant au boulot. Quelques jours à bord d’une décapotable entrainé par une brune ténébreuse qui va secouer votre vie tel un pommier. Attention, voyage intérieur potentiellement dangereux. Pour ceux qui sont trop frileux de goûter à l’inattendu, veuillez rester sur le bas côté. Dangereuse sous tous rapports représente le fantasme qui sommeille en chacun de nous, ce doux rêve éveillé d’enfiler le costume d’une autre personne et céder à l’aventure, gardant comme solution de secours qu’au pire c’est pour quelques jours et qu’on retrouvera sa zone de confort au retour.

Dangereuse sous tous rapports est énigmatique, mystérieux, enflammé sur une bande originale des plus rock’n’roll. C’est un voyage à la fois intérieur, initiatique et aventureux où les personnages évoluent au gré de la route et des péripéties, révélant leur personnalité actuelle tout en faisant place à la nouvelle. Une comédie romantique très 80’s qui saura, à n’en pas douter, trouver une place dans votre salon, typiquement le genre de film assez intelligent, divertissant et qui ne prend pas une ride.

Succomberez-vous à Melanie Griffith en brune ou en blonde ?

Bonus :

  • Entretien avec Pierre-William Glenn (18 minutes) : Le chef opérateur et réalisateur s’arrête sur la photographie, le jeu des lumières, l’utilisation d’une certaine caméra qui donne ces couleurs si spécifiques au film. Il est rare d’avoir en bonus un retour technique et c’est d’autant plus intéressant, car en tant que spectateur, on ne pense pas à s’arrêter sur ce genre de détails. Dangereuse sous tous rapports prend donc une nouvelle perspective quand on prend le temps de s’attarder et de comprendre cette technique. Particulièrement passionnant. J’aurais aimé avoir ce genre de connaissances pour appréhender autrement les films.

Sortie en vidéo le 02 septembre.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Un commentaire

  1. C’est fou, le pitch de ce film m’a toujours fait pensé au « Série noire pour une nuit blanche » de John Landis avec une magnifique Michelle Pfeiffer…
    Quant à Pierre-William Glenn, ahahahahah, mais mdr, quoi !!! c’est le réal du nanardesquement irrésistible TERMINUS avec notre super Johnny natiônâaalyday !!! Quel nanar cosmique, ce film !!!!

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *

*

Scroll To Top