[Test Blu-Ray] Les Affranchis

Miss Bobby_Blu-Ray Les Affranchis_25e éditionOn ne présente plus Les Affranchis de Martin Scorsese, on ne présente plus ce trio de gangsters campés par Robert De Niro, Ray Liotta et Joe Pesci, et on ne présente plus cet univers qui vous fait entrer dans le milieu mafieux comme si vous faisiez partie du groupe.

Que dire sur Les Affranchis qui n’a pas déjà été dit ? Pas grand chose en fait, si ce n’est que l’édition Blu-Ray revient avec un format qui prend tout l’écran, alors que dans le DVD sorti en 1999, l’image est petite (j’ai tenté de régler, sans succès). Pour les fans inconditionnels de ce Scorsese, cette édition 25ème anniversaire s’accompagne d’un Blu-Ray contenant bon paquet de bonus, d’une copie digitale (histoire d’avoir votre dose n’importe où), d’une lettre du réalisateur et d’un livret de 36 pages. De quoi vous occuper le temps d’un après-midi.

En ce qui concerne l’histoire, pour ceux qui auraient un peu de retard, Martin Scorsese qui connait bien le milieu italo-new yorkais de la mafia a voulu créé avec Les Affranchis un film de gangsters différent, en suivant l’ascension, puis la descente d’Henry Hill, personnage qui a réellement existé. Scorsese a rendu son film culte en s’enfonçant dans le milieu mafieux, mettant au même niveau que nous ces gangsters, partagés entre leurs magouilles et leur quotidien, les rendant presque attachants. Ce film indémodable est une vraie pépite pour en Blu-Ray offrant un paquet d’anecdotes à ceux désireux d’en savoir plus et de vous occuper tout un après-midi.

Miss Bobby_Les Affranchis

Bonus :

– Les gangsters de Scorsese (30 minutes) : supplément retraçant la volonté de Scorsese de faire un genre de film de gangsters bien particuliers, en les filmant dans leur milieu, dans leur quotidien. Ce segment s’attarde sur le choix des acteurs, le sens du détails apporté aussi bien à leur gestuelle, raccord à leur personnage, qu’aux costumes, dont le col des chemises devait être parfaitement placé.

– En formation (30 minutes) : making-of du film où les acteurs expliquent à quel point ils se sont préparés et à quel point ils étaient stressés à l’idée de jouer dans un film dirigé par Martin Scorsese. Ce supplément reprend plus en détail le précédent, notamment sur la manière de travailler de Scorsese, le fait qu’au moment de l’écriture du scénario, il sait déjà comment va être le film, telle musique s’accordera avec telle séquence, comment fait-il place à l’improvisation, etc.

– Affranchis (13 minutes) : Ce sont d’autres réalisateurs qui en parlent le mieux. Plusieurs metteurs en scène expliquent pourquoi Les Affranchis est un film culte en analysant certaines scènes, et surtout la réalisation.

– Les gangsters du quotidien (8 minutes) : le vrai Henry Hill s’exprime devant la caméra sur ce qu’était son train de vie en tant que gangster et à quel point Les Affranchis s’approche de la vérité. Il mentionne également sa peur au quotidien, cette manière de faire de l’argent avec ce genre « d’entreprise ». Un croisé entre la réalité et la fiction.

– Maquettes de Martin Scorsese (4 minutes) : lien entre certaines scènes et le scénario, crayonné, annoté et dessiné de Martin Scorsese pour comprendre la visualisation du réalisateur à l’écriture.

– Ennemis publics : l’âge d’or des films de gangsters (1h45) : documentaire retraçant cette fascination pour les films de gangsters et les méchants, à renforts d’extraits de films.

– « I like mountain music » (7 minutes) : cartoon en noir et blanc.

– « She was an acrobat’s daughter » (8 minutes) : cartoon

– « Racketeer Rabbit » (8 minutes) : cartoon avec Bugs Bunny

– « Bugs and Thugs » (8 minutes) : cartoon avec Bugs Bunny

– Bande-annonce

Sortie en vidéo depuis le 20 mai.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *

*

Scroll To Top