[Test Blu-Ray] Spy

Blu-Ray_Spy film melissa mccarthyPaul Feig, réalisateur de plusieurs comédies trashouilles où les héroïnes n’hésitent pas à se moquer d’elles, revient avec en tête de course, Mélissa McCarthy, récurrente chez Feig, dans Spy tel un Colin Firth dans Kingsman, tout en ronds de jambes.

Spy, à la vue de la bande-annonce, peut laisser paraître une comédie potache où l’on se demande ce que sont venus faire Jude Law et Jason Statham. Un trio d’acteurs complètement inattendu qui va s’avérer très efficace à l’écran et surtout hilarant.

Quand vous ne pouvez plus utiliser vos espions habituels pour l’infiltration, il faut savoir aller chercher du côté de la bureaucratie, on n’est pas à l’abri d’y découvrir des pépites aussi douées sur le terrain que derrière un ordinateur. C’est comme ça que Susan (McCarthy) va se retrouver affublée de mille et une perruques pour dézinguer du méchant.

Après Mes meilleures amies et Les Flingueuses, Paul Feig monte d’un cran dans le trashouille s’octroyant – à la manière d’un Matthew Vaughn et de son Kingsman – un film aux dialogues peu châtiés et à l’action exaltante. Les rôles y sont inversés, alors que beaucoup s’attendront à voir Statham faire ce qu’il fait de mieux, à savoir du Statham, ils seront surpris de voir l’acteur jouer à fond sur l’autodérision, se moquant des rôles qu’il a pu incarner et de son assimilation aux films d’action. Oui, il sait être drôle. Jude Law n’a qu’un second rôle, mais a une scène d’ouverture qui donne le ton de Spy. Quant à Melissa McCarthy, régulière chez le réalisateur, celui-ci lui a dessiné un rôle éprouvant physiquement et 100% trash. Elle n’est plus relayée au rang d’actrice ronde qui fait rigoler les copains.

Spy est une très bonne comédie (n’en déplaise à certains), qui m’a fait m’écrouler de rire bon nombre de fois par des répliques qui en choqueraient plus d’un, où Paul Feig a fait la part belle à l’improvisation. Pour information, il ne fait jamais de répétitions, laissant tourner constamment la caméra afin de saisir les meilleurs moments d’impro (vous le verrez dans les bonus). Je me suis réellement régalé.

Retrouvez le compte rendu de la rencontre avec l’équipe de Spy.

Spy film jason statham

Bonus

Vous en aurez pour votre argent avec les bonus de Spy, vraiment tournés sur la rigolade et les bêtisiers sous toutes ses formes. Le making of se retrouve essentiellement dans « Les coulisses de Spy », tout le reste vous fera rire. On y voit un Paul Feig (toujours en costume), très à l’aise avec son équipe, qui n’hésite pas à se mouiller, ainsi qu’une ambiance très décontractée. Un vrai régal d’avoir des bonus aussi fournis et qui ne se prennent pas au sérieux.

  • Scènes coupées (3 minutes) : 3 scènes
  • Scènes alternatives (30 minutes) : 15 scènes
  • Bêtisier top-secret (6 minutes)
  • Les coulisses ultra-secrètes du bêtisier (4 minutes)
  • Les improvisations du réalisateur Paul Feig (9 minutes)
  • Susan et ses hommes (8 minutes)
  • Pas facile d’être une super méchante (5 minutes)
  • Super nuisible (2 minutes)
  • Les différentes morts d’Anton (1 minute)
  • Le problème des alias (2 minutes)
  • Le grand Rick Ford (4 minutes)
  • Rien que pour vos yeux : blagues à gogo (13 minutes)
  • Le monde des espions (2 minutes)
  • Parler est une forme d’art (2 minutes)
  • Les super méchants du monde animal (2 minutes)
  • Les coulisses de Spy : 9 segments
  • Commentaires audio de l’équipe du film
  • Galerie
  • Bande-annonce

Sorti en vidéo depuis le 28 octobre 2015.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Un commentaire

  1. Une jolie surprise ce spy. Rigolades garanties 😉

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *

*

Scroll To Top