[Test Bu-Ray] Elle l’adore

Miss Bobby_Blu-Ray_Elle l'adoreJusqu’où seriez-vous prêt à aller par fascination et adulation ? C’est la question à laquelle répond Elle l’adore, premier film de Jeanne Herry, fille de.

Pour les fans absolus, et même les moins fans, il y a toujours un moment où on peut se demander ce qu’on pourrait faire par « amour » pour notre idole. Je laisse de côté se marier et avoir des enfants (ça, ça me paraît logique), mais si les choses devaient se compliquer ? Comme Vincent Lacroix, grand chanteur français qui va faire appel à Muriel, sa plus grande fan, pour l’aider à se débarrasser d’un cadavre. Jeanne Herry a réussi avec Elle l’adore à créer une empathie entre le spectateur et son personnage féminin, car c’est bien elle le centre de cette histoire. Imaginez, Johnny se pointe chez vous un soir pour vous demander un service très délicat (je vous rassure, Jonnie n’a tué personne) ? Vous l’aideriez, espérant avoir la reconnaissance éternelle, forçant son admiration (inversement des rôles) ou vous n’en feriez rien, laissant passer votre chance d’intégrer une bonne fois pour toute la vie de l’idole des jeunes ? Bah oui, vous feriez comme Muriel, vous diriez oui, pensant mettre les deux pieds dans la vie de celui qui tapisse vos murs, au lieu de cela, vous mettriez vos deux pieds dans les ennuis.

Elle l’adore arrive à faire évoluer ses personnages et à renverser la vapeur, les qualités devenant des défauts, les défauts se transformant en atout, le chanteur descend de son piédestal, passant du rang d’icone à celui de simple mortel. La chute est rude. Sandrine Kiberlain aveuglée par la fascination, l’illusion, la naïveté incarne une fan dévouée et désespérément sous le charme. Laurent Lafitte s’installe confortablement dans son rôle de chanteur sûr de lui, parfois odieux, donnant parfaitement le change face à la police et à son public en revêtant un masque à la fois d’hypocrite, de mythomane et d’innocent. Un drame intelligent, construit avec finesse, où chacun finira par exposer sa part de faiblesse (même les très bons personnages secondaires incarnés par Pascal Demolon et Olivia Côte).

Bonus :

– Making of

– Bêtisier

– Commentaire audio

– Teaser

Sortie en vidéo le 03 février.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *

*

Scroll To Top