[Test DVD] Hungry Hearts

Miss Bobby_DVD_Hungry heartsAdam Driver n’est pas qu’un acteur exubérant, il peut aussi éclater de talent dans des rôles très modestes et particulièrement dramatiques, comme dans Hungry Hearts où il incarne un jeune père luttant contre sa femme dans l’éducation de son bébé. Le synopsis est plus détaillé que moi :

Jude est Américain, Mina Italienne. Ils se rencontrent à New York, tombent fous amoureux et se marient. Lorsque Mina tombe enceinte, une nouvelle vie s’offre à eux. Mais l’arrivée du bébé bouleverse leur relation. Mina, persuadée que son enfant est unique, le protège de façon obsessionnelle du monde extérieur. Jude, par amour, respecte sa position jusqu’à ce qu’il comprenne que Mina commence à perdre contact avec la réalité.

Un drame brutal où l’on se sent comme Jude, impuissant et désemparé face à sa femme, ses convictions, ses croyances et son entêtement maladif. Comment faire comprendre à son conjoint que ses actions sont mauvaises, alimentées par des préjugés erronés ? Accepter de mettre en péril son couple pour le bien-être de son enfant, et surtout, accepter que la personne que l’on a connue a totalement changé. C’est également tenter d’appréhender le comportement de Mina : nous sommes tiraillés par cette mère qui aime profondément son fils et en même temps, par le mode de vie qu’elle lui impose, qu’elle juge bon.

Saverio Costanzo retranscrit une sensibilité et une authenticité très justes, bien réelles, voire même très délicates. Le spectateur prend une place d’observateur discret, comme s’il vivait lui-même l’action au cœur de ce couple, comme une troisième personne, sans verser dans le voyeurisme. Adam Driver et Alba Rohrwacher brillent par leur simplicité au point qu’ils nous laissent juste assez de place pour qu’on puisse s’immiscer dans leur intimité sur la pointe des pieds. Hungry Hearts ouvre les portes d’un couple en proie aux difficultés, aux obstacles psychologiques. Face à face entre l’impuissance de la situation, le combat quotidien, les convictions de chacun, Hungry Hearts est troublant, terriblement émouvant et dur. Un petit film sans prétention, bourré d’émotions, particulièrement réaliste et intime, interprété avec brio.

Sortie en vidéo le 07 juillet.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *

*

Scroll To Top