Prions


Pauvres pêcheurs,

La rédemption est, non pas à la porte de l’église, mais à celle de Lachapelle (pour les imbéciles chercheurs de fautes d’orthographe {ils se reconnaitront}, c’est bien en un mot) où la religion y est beaucoup plus sexy, débauchée, dénudée et enrobée de pop sucrée.

Faites comme moi, venez recevoir le pardon et le salut divin de David Lachapelle.

Petite note : Monsieur Lachapelle, grand photographe, réalisateur (entre autres), ayant pris exemple sur Monsieur Warhol and Cie. Je vous la fais brève, notre ami Wikipédia se chargera des détails!

So, aujourd’hui, j’ai testé pour vous (enfin surtout pour moi hein), l’expo de David Lachapelle. Je tiens d’abord à remercier N. (Perush pour les intimes) qui m’a fait découvrir cet artiste dont j’apprécie le talent. Le truc maintenant, c’est qu’il va falloir que je vous explique le travail de David (oui, c’est un vieux pote!!!!), tout en étant claire. Pas impossible. Tentons…

Pour commencer, les photos de David Lachapelle sont très colorées, avec des décors très travaillés qu’il fait fabriquer, on y trouve en général beaucoup de détails. Aussi est-il judicieux de prendre son temps pour pouvoir découvrir chaque morceau du tableau. Je parle de tableau car certaines photos sont inspirées de la Renaissance, vous voyez les petits anges joufflus où tout le monde est à poils?

Bon, eh bien, même principe actif sauf que ce sont de vraies personnes. Le tout sur un fond caricatural de notre chère société (de consommation pour n’en citer qu’une partie). Pas de différences entre les corps, tout le monde y passe : grands, petits, gros, minces, travestis, hommes, femmes, enfants, vieux, etc… C’est une des qualités très appréciables de son travail que de ne pas se conforter aux dictats de la mode. Mince alors! On a le droit d’avoir des formes et d’être sexy!

Lachapelle s’est aussi attardé sur nos amies les stars : certaines n’ont pas froid aux yeux et n’hésitent pas à poser complètement nues, d’autres ne sont pas vraiment déviées de leur environnement habituel, je pense à une photo de Paris Hilton par exemple, entourée de flics. 

Enfin, le mieux pour apprécier son art est de se déplacer. Il vous en coûtera la modique somme de 10€ ou 12, selon les jours. Je tiens à préciser que j’ai été un peu déçue. En effet, j’avais pu lire que c’est la plus grande exposition de David Lachapelle en Europe, 200 oeuvres…. Euhm… Je suis restée sur ma faim. Il n’y avait même pas le tiers de toutes ses photos. Toutefois, deux making of sont diffusés, l’un sur une des représentations du déluge (soit dit en passant, la série Déluge est exquise {Perush….} et peut donner un avant-goût de notre bel avenir) et l’autre, le Christ mourant dans les bras de Courtney Love (le pauvre, il est mal tombé!). A la limite, achetez le livre retraçant toutes ses oeuvres, ou presque, à la boutique (69€ si mes souvenirs sont bons), vous en aurez plus pour votre argent. Le bouquin est sympa d’ailleurs (N.B : idée de cadeau pour Bobby…).Donc, si vous avez une demi-heure à perdre (bon, 45 minutes, mais c’est bien parce que c’est vous hein), allez faire un tour à cette expo, pour (re) découvrir le talent de David Lachapelle. J’ajoute aussi qu’il a réalisé beaucoup de vidéo-clips, mais comme je ne connais pas (pour l’instant) ce côté là, je ne me suis pas attardée dessus.s

Ah oui, j’allais oublier, il ne fait pratiquement pas de retouches numériques… je vous laisse imaginer le boulot colossal pour obtenir ces résultats, aussi bien niveau image que niveau jeux de lumière.

À très bientôt…

Hôtel de la Monnaie De Paris

2, rue Guénégaud

75006 Paris

Rendez-vous sur Hellocoton !

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *

*

Scroll To Top