[Voyage de presse] Montbéliard : L’exposition Albert André

Il y a quelques jours, je me suis embarquée dans mon premier voyage de presse. Destination Montbéliard à la découverte de la ville, de ses secrets et de sa grande exposition de l’été : Albert André, intimité d’un peintre réaliste.

Pour vous expliquer un peu le déroulement, tout est pris en charge : depuis le point de départ à la Gare de Lyon (aux aurores), jusqu’au retour, en passant par le déjeuner, les visites, les circuits empruntés.

Après les deux heures de sieste dans le TGV, la navette, direction le Château des Ducs de Wurtemberg pour l’exposition majeure, dite la grande exposition de l’été : Albert André, intimité d’un peintre réaliste.

AUTOUR D’ALBERT ANDRÉ

Présentation

Le musée du Château des Ducs de Wurtemberg est l’un des deux musées de Montbéliard, à eux deux, ils rassemblent plus de 600 000 items. Le musée du Château s’est orienté sur les beaux arts et les sciences naturelles. Pour l’anecdote, le premier objet exposé était un œuf de serpent en 1850.

L’exposition consacrée à Albert André est divisée en cinq parties : la jeunesse, la maturité, l’amitié avec Auguste Renoir, l’activité dans l’art et les œuvres autour de Jacqueline Bret-André, sa fille adoptive.

Pourquoi cette exposition ?

Jacqueline était persuadée du talent de son père adoptif, elle fait donc, après la mort du peintre, plusieurs dépôts de ses œuvres dans diverses régions, dont une cinquantaine à Montbéliard, d’où elle est originaire. Ses peintures sont présentes dans le musée depuis 45 ans en tant que dépôt, prêtées par le musée d’Orsay. La rétrospective se concentre essentiellement sur les intérieurs, l’intimité et la représentation féminine.

L’inspiration

Albert André s’est toujours tenu à l’écart des courants, préférant focaliser son attention sur le réalisme. Son travail et sa passion se sont orientés sur des portraits, des nus et des scènes d’intérieur illustrant l’intimité, ainsi que la vie domestique.

AUTOUR DE MONTBÉLIARD

Pour ceux qui passeraient dans le coin, Montbéliard est une ville pittoresque si l’on se concentre sur le centre-ville riche en Histoire. A ce propos, je vous conseille de vous octroyer les services d’Evelyne à l’office du tourisme, qui connaît sa ville et sa région sur le bout des doigts, aussi passionnée que passionnante. Elle n’hésitera pas à révéler tous les secrets que regorge Montbéliard, que ce soit les anecdotes sur le Château des Ducs de Wurtemberg (qui accueille aussi jusqu’au 16 août l’exposition Explorations : Voyage au cœur des collections) ou vous fera visiter le Temple de Saint-Martin (consacré au culte de la Réforme en France), en passant par l’Hôtel Beurnier-Rossel. Pour information, le marché de Noël de Montbéliard est le troisième plus grand marché de France, accueillant plus de 400 000 visiteurs par an, attirés par le choix des produits locaux et la fête des lumières.

La grande exposition de l’été consacrée cette année à Albert André a débuté le 11 avril et se terminera le 27 septembre. Et n’oubliez pas, bien sûr d’acheter de la saucisse et du fromage avant de repartir !

Pour contacter Evelyne Boilaux : evelyne.boilaux@paysdemontbeliard.com

Montbéliard se trouve à 2h30 de Paris en TGV.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *

*

Scroll To Top