La roumaine devant le supermarché 

Parce qu’on l’a tous croisée…

La roumaine qui fait la manche, avec son sempiternel et non moins connu : « sivou plait mAdAme, sivou plait missio », on en fait même des sketchs. Elle fait partie des murs, Paris sans elle (et eux, pas que des femmes qui le font), ça ne serait plus vraiment Paris.

Alors, en face de mon supermarché favori (en même temps c’est le plus près de chez moi), il y a une vieille roumaine qui aime bien réclamer quelques pièces aux gens naïfs. Je te vois venir avec tes gros yeux, Ô toi défenseur de la veuve, de l’orphelin et de la roumaine (malgré tous les reportages diffusés sur M6). Attends avant de t’envoler ! Parce que tu te doutes que ma roumaine est un peu spéciale, sinon où se trouve l’intérêt ?! Elle, quand il y a moins de passage dans la rue, elle sort discrètement son briquet, sa clope, si une personne passe devant elle à ce moment-là, hop, vas-y que je te la cache tout doucement derrière le dos (d’où l’importance d’avoir une pancarte, il suffit juste de la cacher en-dessous. Faut tout leur apprendre) et quand il n’y a plus personne, allumage de clope. Ça devait être sa pause « café » sans café. Heureusement pour elle, la cigarette bien camouflée, une dame est venue lui donner des bananes. Trop sympa mAdAme, fallait pas. Non, j’insiste, fallait pas.

Quand je le peux, je donne quelque chose aux démunis, mais lorsque des personnes abusent comme elle le fait ou utilisent des enfants, là je dis :

Des profiteurs quoi !

À éradiquer au lance-flammes !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *

*

Scroll To Top