La trop polie du métro 

Parce qu’on ne l’a pas tous croisée…

Normal, c’est une licorne.

Suite au lance-flammes de la semaine dernière, je vous propose une suite ou plutôt une antithèse. Ça ne sera pas vraiment un dézinguage, mais une constatation. Rappelez-vous, je vous mentionnais le manque cruel de politesse des gens. Figurez-vous que le contraire existe… envers eux-mêmes. Ça se passe aussi dans le métro, je suis assise à côté d’une femme. Elle éternue. Vous et moi, lorsque nous éternuons, nous mettons notre main devant la bouche (pour les plus propres d’entre-nous) et ça s’arrête-là. Madame, elle, s’excuse ET se dit à elle-même : « à mes souhaits ! ». On n’est jamais mieux servi que par soi-même. Elle a raison. La question étant : est-elle aussi polie avec les autres ? Le mystère reste entier.

En revanche, faut qu’elle change de parfum, l’Eau de Cologne bon marché ça fait mal à la tête et ça abîme la cloison nasale.

Une trop polie quoi !

Le jury délibère encore pour l’éradication au lance-flammes !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *

*

Scroll To Top