[Spectacle] Gaspard Proust : un humoriste qui vous veut du bien

Je le connaissais peu. J’avais déjà vu un de ses sketchs à Montreux aux côtés de Laurent Ruquier. Un humoriste faisant dans le cynisme, assez blasé et incisif. Passant par chez moi dans sa tournée « province » (comme il le dit : « c’est la province, ça mais reste pas loin de Paris »), j’ai proposé à M. et à Mr. Apple de m’y accompagner. Je ne savais pas si le 36ème degré durant tout un spectacle allait me plaire et heureusement, ce fut le cas.

1h30 de dézinguage. Mais attention, à part « Nicolas » qui en a pris un peu pour son grade, Gaspard Proust préfère s’en prendre à un genre plus riche en inspiration, en inventivité : vous et moi (enfin, pas moi en particulier hein!). Vous pensiez être un minimum intelligent et cultivé?! Laissez tomber! Il vous rabaissera au simple rang de lecteur de Oui-Oui… au mieux. C’est-à-dire qu’il y a un moment où il faut arrêter de lutter, car c’est moche à voir. Vous, pardon, nous sommes « débiles » (les guillemets me permettent de garder une certaine fierté)! Oh ça va! Je ne me voile pas la face. J’ai compris 99% du spectacle, les 1% restants étant des références, notamment à des personnes connues que je ne connais pas, voire à des références littéraires haut de gamme que je n’ai pas lu. Moi, c’est plutôt Tom-Tom et Nana et lui c’est Rousseau. Clairement pas le même niveau. Cela ne m’a pas empêché de comprendre le mot utopiste avant d’entendre sa définition (très drôle soit dit en passant).

Qui dit flinguage en bonne et due forme, dit aussi jeux de mots et là, je fais figure de petite joueuse à côté. J’ai retenu ceci (entre autres) :

Labeur n’est pas un travesti maghrébin (ça va que je ne suis pas Jane Berkin, parce que j’aurais plutôt compris ce mot comme étant une substance jaune et solide dont la fonction est le tartinage de baguette ou le graissage de steaks. C’est selon)

Cogiter est bien un synonyme de réfléchir et ne signifie en aucun cas une colocation rurale.

Franchement, si avec ces deux « définitions » vous vous sentez encore intelligent, c’est que votre égo a du mal à passer la porte OU que vous êtes Gaspard Proust et que vous admettez volontiers que votre égo est surdimensionné et qu’il vous arrive parfois de mettre un cale-tête sur votre épaule pour éviter de tomber à cause de la lourdeur de votre pastèque.

Tout ça pour dire que si vous n’êtes pas allergique au cynisme, à cette manière plus qu’agaçante d’être blasé par tout/partout, que vous n’êtes pas trop susceptible, et parce que cela fait longtemps que vous avez enlevé le balai qui était coincé dans cet endroit incongru que l’on appelle votre fessier – OH! J’ai choqué! – alors Gaspard Proust est fait pour vous!

J’ai 100% 99% adhéré et adoré.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Un commentaire

  1. Pourquoi tu n’as pas adhéré à 100%…
    Vraiment un super spectacle ou tout le monde prend cher (de gauche ou de droite, riche ou pauvre, juif ou pas !!!)
    Du Vrai cynisme comme j’aime et une culture vraiment impressionnante !! En plus de rigoler on s’instruit avec lui!

    A faire et peut être même refaire !

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *

*

Scroll To Top