[Spectacle] Jamel Comedy Club

 

Vous n’êtes pas censés savoir (et lui non plus ne savait pas) que j’adore le théâtre, j’entends par là, m’asseoir dans une salle sombre à regarder des gens sur scène. Mais aussi faire le spectacle. Eh oui, dans une autre vie, je faisais partie d’une troupe amateur et je faisais rire ceux dans les sièges. Maintenant, je fais rire sans sièges, ni planches.

Perush ne se doutait pas qu’en m’offrant une place pour le Jamel Comedy Club (pour mon anniversaire), il allait me surprendre et me faire très plaisir. Même si ce n’était pas gagné d’avance vu que j’avais quelques réticences (vite envolées) sur le stand up. En plus, j’ai du mal à le définir !

Alors, pour ceux qui ne connaissent pas le stand up, ce sont des mecs et des nanas qui montent sur scène pour vous tirer un sourire. Ils restent cinq minutes chacun environ et improvisent selon ce qu’ils ont pu lire, voir, écouter, voire sur leur vie (grosso modo). Le tout dans une ambiance décontractée, face à un public attablé. Le concept est américain à la base. D’après ce que j’ai vu dans les séries, une personne va au micro pour divertir celles qui sirotent une bière. Ici, pas de sketches, pas de texte. Les grandes lignes et roulez jeunesse !

Pour le Jamel Comedy Club, ça se passe évidemment au Comedy Club, ouvert il y a environ deux ans par Jamel Debbouze. J’ai trouvé que c’était un lieu chaleureux, avec aux murs un vieux papier peint, des lustres, une petite scène, tout le monde est assis à côté, dans un enchevêtrement de tables. On a l’impression d’être chez soi (sauf qu’une serveuse passe prendre les commandes). La salle était comble, pas une place de vide !

Puis le noir. Chacun entre un par un en traversant la salle, au son d’une musique qu’il a probablement choisie : rythmée et actuelle (parfaite pour entraîner le public). Il y a les vieux de la vieille, ceux qui sont passés à la télévision (comme le hardos Dédo, D’jal ou encore Yacine. Il y en a d’autres évidemment) et des p’tits nouveaux comme la pétillante black, Shirley, qui ouvre les hostilités. Comme elle le précise, c’est un nouvel arrivage, mais il y a toujours des arabes, une fille black et un chinois ! Si vous êtes racistes, que vous détestez que l’on égratigne les principes fondamentaux (la religion pour n’en citer qu’un), passez votre chemin, car aucune langue de bois n’est tolérée dans ce show.

Sept (et non dix comme ils le disent sur internet) dégaineurs de blagues s’enchainent. Comme dans tout spectacle humoristique, il y a du bon et… bah du moins bon ! Seulement trois ne m’ont pas fait me rouler par terre. J’ai pleuré de rire face à D’jal qui nous a expliqué que dans sa famille, chacun est plus ou moins danseur, et Dédo a un peu plus sali l’image du catholicisme (une pensée à la seule femme fière de revendiquer faire partie de la bande à Jésus). J’adore, j’adhère !

Je finirai par deux bémols et pas des moindres :

          Le temps de passage n’est pas égal : ceux que l’on aimerait voir plus longtemps partent trop vite et ceux qui ne sont pas terribles s’éternisent.

          Un goût de trop peu ! 1 heure, ce n’est absolument pas suffisant !

J’ai passé un très bon moment, trop court, mais ça, vous l’aviez compris. Vous saurez aussi que vous pouvez me proposer des pièces ou des spectacles. Et qu’enfin, Perush voudrait aller voir Dédo (entre autres) en solo et je le suivrai volontiers ! Merci encore à toi!

PS : Allez-y de bonne heure pour être placé au premier rang, vous pourrez participer, c’est plus sympa !

PS : Pas de photos pendant, c’est un interdit!

Comedy Club

42 bd Bonne Nouvelle

75010 Paris

Jamel Comedy Club

Samedi et dimanche à 18h

Un commentaire

  1. Rien à rajouter à ce qu’a dit Bobby! Reste plus qu’à se réserver des places pour Dedo!

    En tout cas, ravis que ça t’ait plu 🙂

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Scroll To Top