Miss Bobby_Un incroyable talent

Miss Bobby_Un incroyable talentJ’aime bien ce concept de e-cinéma honnêtement, il redore vraiment le blason de la VOD ou du DTV (Direct To Video) qui souffre de films très/trop bons marchés, de piètre qualité. Avant, quand on disait qu’un film sortait directement en vidéo, c’était synonyme de mauvais film. Depuis que le e-cinéma a fait son apparition, nous offrant de chouettes pépites comme les Dossiers du département V (chez Wildbunch) ou Adaline (chez TF1), le e-cinéma est vraiment plein de bons espoirs, je veux pour preuve Un incroyable talent. Je suis tombée des nues, car j’étais persuadée qu’il sortait sur grand écran. Comme quoi.

Un incroyable talent reprend l’histoire de Paul Potts, cet anglais, chanteur et passionné d’opéra, persécuté par ses camarades à cause de son talent et qui a participé à l’émission Britain’s Got Talent (la meilleure version de « La France a un incroyable talent »). C’est un film divertissant et relativement plaisant que nous offre David Frankel, même si le film souffre d’une légère baisse de régime où l’on attend le fameux moment fatidique, Un incroyable talent arrive à nous hérisser quelques poils (même si ce n’est pas James Corden qui chante), on s’attendrit également sur ce parcours atypique où les assimilations sont faciles quand on a une voix de ténor. On se met aisément à la place de Paul qui souhaite vivre de sa passion et devenir quelqu’un, être épanoui.

Un incroyable talent est un film gentillet, plaisant, qui tire un peu sur la longueur parfois, mais parfait pour passer une soirée agréable.

Sortie en e-cinéma le 03 juillet.

by missbobby
Miss Bobby_Un incroyable talent

Miss Bobby_Un incroyable talentNe vous fiez pas au titre qui laisse penser à l’émission française, pâle copie des versions anglaise et américaine. Un Incroyable talent s’inspire de l’histoire vraie de Paul Potts, le chanteur d’opéra qui a participé à l’émission Britain’s Got Talent.

Synopsis

Inspiré d’une histoire vraie, Un Incroyable Talent raconte le parcours de Paul, un timide vendeur de téléphones portables, qui espère depuis toujours se consacrer à sa passion : le chant lyrique.Avant de pouvoir réaliser son rêve, il va devoir quitter son Angleterre natale pour une célèbre école de chant à Venise. Ce voyage initiatique l’amènera à rencontrer l’amour, à affronter le regard des autres et surtout à avoir confiance en lui. Suffisamment pour s’inscrire à la nouvelle émission de télévision qui fait sensation, Britain’s got talent…

À l’occasion de la sortie en e-cinéma le 03 juillet d’Un Incroyable talent, je vous propose de gagner 3 codes pour le visionner tranquillement chez vous. Il vous suffit de répondre aux questions qui suivent en vous aidant de la bande-annonce. Vous avez jusqu’au 05 juillet pour participer.

LES PARTICIPATIONS PAR COMMENTAIRE NE SERONT PAS ACCEPTÉES.

Doublez vos chances en rejoignant :

La page Facebook : https://www.facebook.com/MissBobbyD

Le compte Twitter : https://twitter.com/MissBobbyD

Ce jeu concours est maintenant terminé.

by missbobby
Miss Booby_Into the Woods

Miss Booby_Into the WoodsÇa commencerait presque comme une chanson de Madonna, ça pourrait être aussi bien qu’une chanson de Madonna, sauf que c’est tout le contraire. C’est plutôt comme un mauvais album de Madonna.

Laissons la Madone de côté, pour vous expliquer la séance douloureuse qu’a été Into the Woods. Erreur de débutante : je n’ai pas regardé la bande-annonce, parfois, ça a du bon, dans mon cas, j’aurais su que c’était un film à 80% musical et je me serais évité une perte de temps. J’aime donner une chance à des genres que je n’aime pas forcément, Into the Woods ne va pas me réconcilier avec les films musicaux.

En gros, le film est un mélange de contes et de personnages mythiques comme Jack et le haricot magique, Cendrillon, Le Petit Chaperon Rouge, Raiponce, la sorcière qui vont se retrouver dans la même histoire. Cependant, trop de personnages dans un conte et on obtient un gavage, les repas de fin d’année n’ont qu’à bien se tenir.

S’ajoute des chansons sans rythmique, ultra répétitives, désorganisées, non-identifiables et agaçantes, un jeu d’acteur souvent douteux. Un parti pris qui oscille entre l’absurde assumé très drôle et le sérieux trop confiant : il y a une seule séquence très drôle dans le film, où les deux beaux gosses princes se lancent dans un duo comique, assumant à fond l’absurdité de la situation. Le film aurait choisi cette voie plutôt que ce mélange entre le conventionnel, le bordélique, voulant créer un résultat propre et lisse, on se retrouve avec un film ennuyeux, voire pompeux.  On se croit soulagé lorsque la première partie du film se termine, espérant la véritable fin, mais non, on enchaîne avec un morceau des plus barbants. Les contes sont réadaptés, parfois à la sauce Grimm en laissant paraître les connotations coquines, parfois sur du n’importe quoi : le prince est infidèle par exemple… Bon, c’est nouveau, ça vient de sortir.

Je vous passe le tournage studio, la géante qui n’est filmée qu’en partie, la moitié de la tête étant hors champ. Enfin bref, vaut mieux aimer les comédies musicales (beaucoup, beaucoup) pour Into the Woods, ne pas être à cheval sur les contes originels, avoir une patience illimitée, des oreilles en béton et surtout, avoir eu une bonne nuit de sommeil.

Sortie en salles le 28 janvier