Films 2018

Films 2018

Quasiment même introduction depuis 2013 : à l’heure des tops et flops cinématographiques, je publie plutôt mes émotions filmiques de 2018 (parce que je ne serais pas capable de classer les films).

Je simplifie les statistiques cette année :

152 films vus, revus, en salle ou à la maison. Chiffre correct.

C’est parti !

On ne change pas les bonnes habitudes, avec le fond du panier.

Un raccourci dans le temps

Tomb Raider

Kursk

Venom

Mortal Engines

Game Night

Cinquante nuances plus claires

Et les films qui m’ont marquée pour diverses raisons.

La romance homosexuelle dans laquelle tout le monde s’identifie :

Call me by your name

L’amour même à 70 ans :

L’échappée belle

La mère forte qui veut rendre justice à sa fille :

3 Billboards

Les comédies françaises de haut niveau :

Tout le monde debout

Le Grand Bain

Mauvaises herbes

Bécassine !

Je ne suis pas un homme facile

Le film français chou comme tout :

Pupille

Les petits films français qui ne payent pas de mine, mais très sympathiques :

Les étoiles restantes

L’amour flou

Roulez jeunesse

Le film qui fait danser :

Bohemian Rhapsody

Le petit film danois original :

The Guilty

Le film bourré de références pour les amateurs des années 80 :

Ready Player One

Le western pas comme les autres :

Hostiles

Pour les amis des bêtes et des chiens :

L’île aux chiens

Le film de super-héros qui secoue un peu le cocotier :

Avengers 4 – Première partie

Les films venus de nulle part et qui furent une bonne surprise :

Extinction

Upgrade

Une histoire d’androïdes et d’intelligence artificielle :

Zoe

Le documentaire qui vous révèle l’existence d’une grande dame :

RBG

Le film d’animation (avec beaucoup de cris dedans) :

Yéti et Cie

La bourgade anglaise touchante qui plonge dans les livres :

The Bookshop

Le film qui donne du galon à Lady Gaga :

A star is born

Hors catégorie

Les films chiants :

Lady Bird

Plaire, aimer et courir vite

La grosse déception :

Les animaux fantastiques 2

Le super-héros mi-figue, mi-raisin :

Aquaman

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Films-2017.jpg.

Comme chaque année, l’heure est aux tops et flops, et moi, à mes émotions cinématographiques. Je ne change pas. J’ai repris un peu plus le chemin du cinéma (même s’il s’est tassé en fin d’année pour cause de changement de carrière), mais j’ai tenu mes comptes.

Les statistiques :

Films vus et revus en projection ou au cinéma : 80 (67 en projections et 13 au cinéma).

Films vus et revus chez moi : 100 (dont certains peuvent compter comme projections, car je les ai vus avant leur sortie).

Un petit total de 180 films, bien moins qu’en 2015, mais je pense plus que 2016.

Cette année, je pense que j’ai eu un bon gros « blasage » de derrière les fagots, car aucun film ne m’a marquée. Oh mon dieu, horreur et trahison, les cinéphiles se retournent dans leur canapé (dans leur tombe ça ne marchait pas). J’ai vu de jolies choses, mais pas de quoi me laisser coite. Ça me rend aussi triste que vous..

Commençons dans le vif du sujet avec le mauvais :

Fantastic Birthday

Cinquante nuances plus sombres

Gangsterdam

Pirates des Caraïbes : la vengeance de Salazar

Everything, Everything

Justice League

Et dans les bons films à voir.

La comédie musicale qui a fatigué tout le monde par sa musique (bien qu’avec le recul, je la trouve surcôtée) :

La La Land

Les blockbusters avec beaucoup de singes, mais pas que :

Kong : Skull Island

La planète des singes : Suprématie

Wonder Woman

Les films d’époque qui font découvrir une histoire méconnue :

Confident Royal

Les figures de l’ombre

Les comédies françaises qui m’ont bien fait rire :

Rock’n Roll

Alibi.com

Le sens de la fête

L’histoire de fantôme pas comme les autres :

A ghost story

Les petits films tout mignons qui font un bien fou :

Mary

Wonder

L’histoire d’amour pas toute rose :

Monsieur et Madame Adelman

Le biopic chantant :

Dalida

La suite tant attendue (bien qu’avec le recul décevante) :

Kingsman : Le cercle d’or

Le film tendre sur la ménopause :

Aurore

Le film qui n’est pas si con qu’il en a l’air :

Problemos

Hors catégorie

Les plus improbables :

Swiss Army Man

Colossal

La trilogie qui se termine mal :

Pitch Perfect 3

Le film testament :

Lucky

by missbobby
cinéma

cinéma

Cette année, j’ai arrêté de tenir des statistiques, parce que je suis moins allée au cinéma. J’avais besoin de souffler un peu, de voir moins de film, de changer de rythme, et de ne plus les enchainer comme à l’usine pour tenter d’écrire après, surtout quand l’inspiration n’y est plus.

Du coup, dans le « peu » que j’ai vu, je retiens quand même quelques films que je vous mentionne ci-dessous :

Le film de super héros qui m’a fait prendre mon pied :

Deadpool

Le film de science fiction qui n’en paraît pas un et qui m’a soufflée :

Midnight Special

Les films qui font du bien :

Eddie the Eagle

Danny Collins

Le film où l’on voit Viggo Mortensen tout nu, mais pas que :

Captain Fantastic

Encore un film de Xavier Dolan qui fait mal :

Juste la fin du monde

Les films qui font réfléchir sur la nature humaine :

Experimenter

Premier Contact

Les films que j’ai vite oublié ou pour lesquels j’ai vu les heures défiler :

Les films que je retiens pour plusieurs raisons :

  • Hardcore Henry : pour le concept à la première personne, sinon le scénario est particulièrement pauvre.
  • Assassin’s Creed : parce que c’est Assassin’s Creed, tout simplement et que je l’attendais avec impatience !

Je vous l’avais dit, plutôt court !

Miss Bobby_Films_2014

Miss Bobby_Films_2014

Comme l’année dernière et toujours dans cette volonté de ne pas vraiment faire comme tout le monde, je vous propose mon article résumé sur mes films marquants de cette année, parce que oui, je n’ai pas envie de faire un Top 350 comme on en voit partout.

Déjà, j’ai été très studieuse cette année et j’ai tenu religieusement un tableau Excel répertoriant tous les films vus en projections et au cinéma. Voici quelques statistiques :

141 films vus en un an.

120 vus en projections, contre 21 au cinéma.

8 films qui sortiront en 2015 (et qui ne seront pas dans mes coups de cœur 2014, logique).

C’est parti ! Donc vous avez compris, il n’y a pas d’ordre spécifique, mais je garde LE film qui m’a retournée bien comme il faut pour la fin.

Les films qui m’ont fait mourir de rire :

22 Jump Street

Les Gardiens de la galaxie

Le film qui m’a fait voyager :

La vie rêvée de Walter Mitty

Les films qui m’en ont mis plein la vue :

The Amazing Spider-Man 2

– Edge of Tomorrow

Interstellar

Les films qui m’ont fait réfléchir :

I Origins

Men, Women and Children

Les films d’amour qui m’ont donné des frissons :

Last Days of Summer

Her

– Nos étoiles contraires

New York Melody

Le film qui m’a donné faim :

#Chef

Le film qui m’a fait me sentir moins seule :

Les Gazelles

Les films qui m’ont fait du bien :

Dans l’ombre de Mary

– The Good Lie (pas de date de sortie)

Les films qui prennent à la gorge :

Whiplash

Gone Girl

Respire

Dallas Buyers Club

Le film qui m’a retournée pour de bon et pour lequel il m’a fallu plus d’une heure pour m’en remettre, qui m’a beaucoup donné envie de pleurer et m’a fait passer par une palette d’émotions pas possible :

Mommy

 Je me souhaite pour 2015 d’en voir plus de 141 !