Le #DisneySocialClub m’a invitée il y a quelques jours avec d’autres blogueurs à découvrir une toute nouvelle exposition consacrée à Walt Disney et toute sa bande. Je vous fais un bref retour pour ceux qui sont encore de grands enfants et des fans de l’univers Disney.

L’exposition Walt Disney – Le mouvement par nature, consacre l’espace du musée Art Ludique à toute l’histoire de Disney depuis ses débuts jusqu’à maintenant en accentuant le parcours sur le mouvement. En effet, vous allez pouvoir déambuler parmi les dessins, les croquis et les recherches graphiques des personnages mythiques de Disney, depuis Mickey ou Dingo jusqu’à la très attendue Vaiana (sur nos écrans le 30 novembre), à la découverte du travail du mouvement. Comme celui-ci était travaillé sur les dessins en 2D, à l’époque où Mickey était encore en noir et blanc, puis son évolution grâce aux technologies, mais aussi le passage aux images de synthèse.

Plusieurs guides se sont succédés durant notre visite (un peu déçue, la première a sauté quelques parties qui m’intéressaient, notamment le développement de Bambi), mais les visiteurs pourront découvrir le travail de Disney grâce à un audio-guide.

Exposition Walt Disney : Le mouvement par nature à Art Ludique jusqu’au 05 Mars 2017.

by missbobby
Miss Bobby_Dans l'ombre de_Mary

Miss Bobby_Dans l'ombre de_MaryDans l’ombre de Mary est un film venu du pays de Mickey qui raconte l’histoire de Walt Disney ayant mis 20 ans pour obtenir les droits de Mary Poppins. Comme ça, avec cette simple phrase, je suis sûre que cela ne vous donne pas envie. Me trompe-je ? Et pourtant, si vous saviez le petit bijou qui se cache derrière ce titre (normal qu’il se cache, vu qu’il est dans l’ombre…euhm).

La claque ! Tellement grosse que le responsable, en sortant de la projo, m’a dit en me regardant qu’il aurait peut-être dû prévoir des mouchoirs dans la salle. Mince ! Je devais avoir les yeux sacrément bouffis !

Que d’émotions ! Le film oscille entre flashbacks sur l’enfance de Pamela Lyndon Travers (P.L. Travers), l’auteur de Mary Poppins, et la correction sur le scénario du film qu’elle effectue aux studios Disney. Au fur et à mesure du travail sur l’histoire, les séquences sur son enfance apportent un complément d’explications sur la création de Mary Poppins.

Alors évidemment, au pays de Disney, tout est enjolivé, magnifié (on peut accessoirement tomber d’une falaise sans se faire mal), le personnage de Walt Disney est donc plus doux (on m’a dit dans l’oreillette qu’il ne ressemble pas à ce qu’était réellement le créateur de Mickey). La fin est également divergente de ce que fut la réalité, mais je n’en dirai pas davantage.

Concernant les acteurs, les seconds rôles sont brillants, apportant de la substance à l’histoire. Tom Hanks, recalé au second plan, fait son travail en campant Walt Disney.Le film repose surtout sur les « frêles » épaules d’Emma Thompson qui, ne mâchons pas nos mots, est remarquable, se balançant entre froideur et droiture agaçantes pour parfois passer dans l’émotion qui prend aux tripes. Encore une qui m’a soufflée par son talent.

Dans l’ombre de Mary est définitivement un film qu’on prend plaisir à revoir.

Sortie en salles le 05 mars.