Cher Père Noël…

Ça y est ! On y est ! 2017 touche à sa fin et avant de finir en apothéose, il reste la grande ligne droite des cadeaux de Noël ! Et oui ! Vous pensiez y échapper, pourtant on sait tous que vous allez vous y prendre une semaine avant, voire quelques jours avant pour les plus aventureux ! Vous êtes en manque d’idées ? En voici quelques-unes à glisser sous le sapin.

LIVRES

Hachette a sorti une collection pour les passionnés, les « Story » et « Graphics » : ce sont de belles infographies dédiées retraçant l’histoire complète du sujet :

Spiderman story Spider-Man Story : ses origines, sa vie, ses pouvoirs, sa famille, ses amours, ses ennemis et alliés. Les amoureux de l’homme araignée  et des comic books seront ravis de plonger dans ce livre pour combler leurs lacunes ou pour se rafraîchir la mémoire.

 

Picsou storyPicsou Story : le grand retour de Picsou, que ce soit à la télévision avec les dessins animés revus et corrigés à la sauce moderne (super nouvelle ! Vos enfants vont pouvoir découvrir les vrais bons dessins animés de notre enfance), dans votre kiosque avec bien évidemment l’inimitable Super Picsou avec ses bandes dessinées et ses jeux. Et chez Hachette, retraçant toutes les grandes aventures du canard grincheux le plus riche du monde qui adore nager dans sa fortune, sans oublier les fameux chocolats chauds aux Chamallows de Mamie Baba (présente dans les dessins animés. Ça me faisait toujours envie).

Disney storyDisney Grands classiques Story : tous les plus grands Disney résumés dans un seul et même grand livre : les personnages (qui fait quoi), l’histoire (et la fin), les récompenses, les lieux. Déjà, c’est un chouette cadeau qui permet de voir quels Disney vous n’avez pas vus et puis, vous pouvez même demander à vos enfants de faire leur choix pour le Disney du week-end !

 

Star Wars Graphics

Star wars graphics

Star Wars – Le réveil de la force Graphics

Star wars graphics réveil de la force

Marvel Graphics

Marvel Graphics

Disney Graphics

Disney graphics

Assassin's creed graphicsAssassin’s Creed Graphics : celui qui m’intéressait le plus évidemment ! Tout l’univers décrypté en infographie. Idéal pour parfaire ses connaissances et combler les trous de mémoire (ce qui est mon cas). Et puis, 10 ans d’Assassin’s Creed, il faut bien remettre tout ça dans l’ordre entre les différents ancêtres, les nombreux pays visités, la création du monde et la pomme d’Eden. Il se divise en quatre grands axes : L’univers d’Assassin’s Creed, Assassins contre Templiers, Histoires d’Assassins et Les coulisses de la franchise. Je vais me plonger dedans avec plaisir. Pour ceux qui se demanderaient, le livre va jusqu’à Bayek et Assassin’s Creed Origins.

Assassin's creed codex culinaireAssassin’s Creed, le Codex Culinaire : Déjà, appeler son bouquin Le codex culinaire, je trouve ça génial ! Vous aurez besoin du livre ci-dessus pour vous rappeler ce qu’était qu’un Codex ! Thibaud Villanova, l’auteur, a su créer des recettes qui se rapprochent le plus de l’univers des jeux, allant de l’agneau à la franque inspiré d’Altaïr et du Levant, en passant par les eggs des rails de Jacob et Evie Frye pour terminer par le houmous de Bayek. Un livre gourmand particulièrement beau. Les photos culinaires vous plongent dans l’univers, il y a quelques photos des jeux et la mise en évidence de chaque personnage. Ainsi, vous aurez une petite description d’Ezio Auditore (mon petit chouchou) par exemple, une explication de l’auteur sur comment le personnage, son évolution et les pays qu’il a visités l’ont influencé dans la création des plats. Pour chaque ancêtre une entrée, un plat, un dessert et une boisson. Je lorgne déjà sur la rencontre de l’Italie et de Constantinople avec les lasagnes agneau et bœuf, caviar d’aubergines et menthe.

Pour d’autres bonnes idées, jetez un coup d’œil ici : http://www.hachette-pratique.com/

FILMS ET SERIES

Je vous emmène du côté de Chez Swan Warner et sa sélection de coffrets à vous donner envie de vider votre compte en banque. Parmi l’iiiiiimmennnnnse liste de coffrets, voici les quelques-uns qui ont retenu toute mon attention :

La série intelligente, jamais ennuyeuse, PERSON OF INTEREST

INTÉGRALE HARRY POTTER en Blu-Ray 4K (incontournable)

Intégrale Harry Potter 4K

Les trilogies du SEIGNEUR DES ANNEAUX et du HOBBIT dans un coffret livres

La communauté de l'anneau

Dans les dessins animés de notre enfance à montrer absolument à ses enfants : TOM ET JERRY

Tom et Jerry

Il y a bien sûr les coffrets cinéastes dédiés à Clint Eastwood, Christopher Nolan, Tim Burton…

Les coffrets par thématique : Boston, comédie musicale, boxe, les intégrales…

Je ne peux pas vous faire la liste complète, sinon je ne m’en sortirais pas, mais vous allez à coup sûr trouver votre bonheur. Je vous laisse plonger votre nez là-dedans : https://newsroom.warnerbros.fr/lineup

Je ne peux bien sûr pas m’attarder sur toutes les belles choses que tout le monde propose, mais pour les amateurs de vieux films restaurés, je vous conseille :

Jokers Films qui sort notamment un coffret La Planète des Vampires de Mario Bava. Plus de choix : http://www.larabbia.com/

Planète des vampires

Wild Side qui en a toujours sous le coude notamment avec la très belle collection Kurosawa, le coffret Preston Sturges (disponible dès le 13 Décembre) ou encore le coffret sur la série animée Lastman. Plus de choix : https://www.facebook.com/WildSideOfficiel/

Ou encore Carlotta qui n’a de cesse de délivrer des coffrets exceptionnels tels que Alfred Hitchcock, les années Selznick ou Brian de Palma. Plus de choix : http://carlottavod.com/

Les cinéphiles ne sauront plus où donner de la tête !

JEUX VIDEO

Le dernier Assassin’s Creed, Origins. Une petite merveille qui ensoleillera votre hiver bien froid. C’est un jeu qui se joue lentement, qui donne envie d’explorer et de faire les quêtes secondaires pour découvrir les paysages de l’Egypte ancienne. Et puis, l’histoire de Bayek est profondément touchante.

Les jeux Playlink, pour des soirées pleines de fous rires au coin du feu.

Si vous êtes en manque de neige, vous pourrez suivre Aloy dans le grand froid avec Horizon Zero Down : The Frozen Wilds.

J’espère que vous trouverez votre bonheur dans cette petite sélection. Je suis sûre que vous allez dénicher des choses qui feront plaisir à votre entourage !

Je vous souhaite à tous de très belles fêtes de fin d’année !

Justice League

Bienvenus chez Justice League : Farces et attrapes !

Justice LeagueSi vous voulez bien m’excuser, je vais chercher ma pelle pour aider le tractopelle de Warner à continuer de creuser. Quoi qu’avec ma petite pelle, je ne vais pas beaucoup les soutenir, d’autant qu’ils sont hyper efficaces avec Justice League ! Honnêtement, je ne sais même pas par où commencer ! Ah si ! Peut-être en allant aussi chercher un sac poubelle.

Dès les premières minutes, Justice League annonce la couleur : ça sera caca (appelons un chat un chat). D’ailleurs je propose qu’on renomme le film par Justice League : les fonds verts au cinéma. Il n’y a que ça et on les voit tellement qu’on se demande s’il n’y a pas un panneau lumineux qui indique leur présence à chaque fois… Soit pendant TOUT le film ! J’en ai vu des effets spéciaux moches (coucou Independence Day Resurgence), mais de cet acabit, rarement. Si vous ajoutez à cela cette texture floue, pseudo brumeuse de l’image – et non de l’atmosphère – vous allez perdre à coup sûr un dixième à chaque œil. Les effets spéciaux de mon petit neveu de 5 ans ne sont que les hors d’œuvres du film !

L’apparition du grand méchant : Steppenwolf. Avec un nom pareil, les plus assidus penseront à eux. Et pour les férus de la manette, ils penseront indubitablement à Diablo (remarquez, c’est encore plus flagrant dans Thor Ragnarok). La référence aux jeux vidéo ne s’arrête pas là, puisque le film – visuellement – est un vaste jeu vidéo ! Ça y est ? Vous commencez à imaginer le niveau de rendu ?

On continue le repas avec une histoire dont on se contre fiche. Rien ! Pas un brin d’empathie, un peu d’émotions ou même un rire. Que dalle ! Si, j’exagère, de la consternation et de l’ennui. Il n’y a rien qui se passe, vous regardez les images défiler durant deux longues heures et stoïque. À aucun moment on ne suscite votre intérêt en attendant que ça passe. Les personnages sont comme le film, en papier mâché. Batman est en carton, c’en est ridicule ! Moi qui adore ce que Nolan avait fait du héros, on touche les sommets de la honte. Je passe sur Aquaman et Cyborg, pas la peine de s’attarder dessus. Si vraiment je devais sauver quelque chose de cette (In)Justice League, ça serait Wonder Woman (j’avais aimé le film, la femme forte, etc. J’aime bien le personnage) et Flash. Parlons-en de lui ! C’est le petit cousin de Vif-Argent (celui qui va vite dans X-Men), construit sur le même principe : jeune, moins insouciant que son cousin, essayant d’être drôle, avec le même genre de scène (j’aime bien les ralentis, donc je ne vais pas me plaindre). Il a fallu qu’ils le rendent maladroit, le faisant passer pour un idiot ! Dommage.

La réalisation de Justice League n’est pas digne de Zack Snyder qui nous a habitués à bien mieux. Quant au passage de Joss Whedon… Est-ce qu’un film entièrement fait par Snyder aurait changé la donne finale ? Je ne pense pas. C’est d’un fouillis (pour rester polie). Warner, qui avait su reprendre son souffle avec Wonder Woman, a repris la brasse coulée. Il faut bien qu’ils comprennent qu’ils sont très loin de Marvel et de leur ô combien millimétré MCU (*Marvel Cinematic Universe), où tout s’emboîte dans un ordre chronologique. Le DC Universe de Warner veut aller trop vite pour contrer la concurrence et à vouloir aller vite, on se plante. Je me suis même surpris à dire que les Marvel, à côté, ce sont des chefs d’œuvres. Oui oui !

Allez vous faire votre propre idée, mais tant qu’à vous bousiller les yeux, dans votre salon vous aurez moins de séquelles.

PS : La punchline de l’affiche est « Vous ne sauverez pas le monde seul »… Mmmhhh, j’ai envie de dire « Vous ne sauverez pas le film à plusieurs ».

N.B : Je ne juge que sur le film ainsi que les inspirations que j’ai ressenties et non sur les comics que je ne lis pas.

Sorti en salles depuis le 15 Novembre 2017.