GLOW : la série qui va vous mettre au tapis

GLOW_NetflixChers lecteurs,

Je sais que l’été est là, je sais que l’appel des balades, des vacances et de la plage est plus que retentissant. L’idée de vous installer devant la télé pour passer la journée à regarder une série ne vous vient même pas à l’esprit. Sauf si bien sûr, les jours à 38°, vous avez la clim chez vous et rien que la simple pensée de mettre un pied dehors pour fondre tel un Mister Freeze lamentablement échoué sur le trottoir vous fait peur. Bon il y a aussi les jours de pluie où il fait un peu frisquet. Mais bon, je ne vais pas vous faire toute la météo des plages pour vous inciter à « binge watcher ». Que je n’aime pas cette expression passée dans le langage courant ! Avant on disait qu’on passait la journée à mater une série, maintenant on « binge watch » grâce à Netflix ! Erk ! Donc pour ceux qui ne le savent pas, Netflix a une particularité avec ses séries télévisées, ils mettent en ligne la saison complète d’un seul coup (plus besoin d’attendre une semaine pour le prochain épisode). Du coup, le jour de la sortie de la saison, vous pouvez passer votre journée entière à la regarder, voyez ? Eux ils ont appelé ça binge watcher, moi j’appelle ça regarder une série. Chacun son truc.

Bref, je ne suis pas là pour débattre sur comment notre langue française fait place à la langue anglaise, mais plutôt pour vous parler de la nouvelle série Netflix : GLOW. Double connotation pour ce titre : « glow » signifie briller et également, dans ce cas précis, est l’anagramme de Gorgeous Ladies Of Wrestling (les magnifiques filles du catch). Parce que vous l’aurez compris, GLOW vous embarque dans un monde spécial, celui du catch féminin ! Fallait y penser ! Et dans les années 80 s’il vous plait. Retour des justaucorps échancrés qui rentrent dans les fesses, des couleurs flashy, des coiffures douteuses, du maquillage pétant et bien sûr, de la bande-son qui envoie !

Synopsis

Ruth Wilder, une actrice en mal de notoriété, trouve dans le monde du lycra et des paillettes du catch féminin une dernière chance de se faire un nom. Obligée de travailler avec douze marginales d’Hollywood, Ruth est aussi en concurrence avec Debbie Eagan, ancienne actrice de soap.

Pas de quartier entre nanas ! On est là pour faire du spectacle et se mettre sur la tronche ! Qui aurait cru voir un jour la toute mignonne Annie de Community aka Alison Brie dans un rôle comme celui-ci ? Personne, moi la première. Pourtant, elle en veut, elle se donne et ce rôle de catcheuse en devenir lui va comme un gant. On a envie de croire en elle. Pléthore de femmes toutes plus éclectiques les unes que les autres, personne n’est laissé de côté et chacune pourra s’y retrouver. GLOW n’est pas seulement une série hommage au catch et aux années 80, c’est aussi une manière de dire que parfois, on peut trouver sa place dans un monde inattendu, qu’il faut savoir casser ses codes, se remettre en questions, s’accepter surtout et croire en soi. On s’est peut-être fait un chemin de vie bien tracé, avec, par exemple, un choix de carrière défini, et puis, il suffit d’une rencontre, d’un lieu, d’une surprise pour comprendre qu’on n’était pas fait pour ça, qu’on avait des idées reçues ou des craintes.

GLOW va vous secouer, vous faire danser, va peut-être même vous faire aimer le catch et pourquoi pas essayer, après tout, c’est une activité comme une autre à laquelle on ne pense pas. Elle vous fera peut-être réfléchir sur vous-même. Et ce n’est pas qu’une série pour les nanas, les mecs apprécieront aussi (et pas que pour se rincer l’œil, hein). Vous savez ce qu’il vous reste à faire ? Bon « binge watching » (quelle horreur) !

Disponible sur Netflix depuis le 23 Juin 2017. 10 épisodes de 30 minutes.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *

*

Scroll To Top