AH LA VACHE ! Dieu sait que j’aimerai m’exprimer ainsi plus souvent pour un film.

Hier soir, toute seule comme une grande, je suis allée voir Gainsbourg en VO (rrroooo blagounette). Pourtant, ce genre de film français, d’autant plus biographique, c’est loin d’être ma tasse de café. J’ai vu La Môme bien sûr…devant ma télé ! Mais pour celui-là, voyant Laëtitia Casta en Brigitte Bardot et entendant tous les éloges, je me suis dit que j’allais me déplacer, même si je connais très peu la vie de l’artiste ainsi que ses chansons (pas vraiment fan).

Plutôt en demi-teinte assise dans mon fauteuil, je ne savais pas à quoi m’attendre. Croyez-moi, je pense différemment aujourd’hui, d’ailleurs, je n’arrête pas d’y penser.

Tout d’abord, l’histoire est essentiellement centrée sur les conquêtes du chanteur, son rapport aux femmes, sur fond d’évolution du petit Lucien Ginsburg au Gainsbarre, bercé par les chansons mythiques de l’artiste. Ainsi, nous nous remémorons les moments de sa vie (très féminins) qui lui auront permis de créer certains titres mondialement connus : de Juliette Gréco, en passant par l’icône Brigitte Bardot et Jane Berkin (entre autres).

Pour les acteurs… comment dire. Cela fera ma troisième fois. De quoi ? D’être bluffée ! Je ne sais pas quels mots employer honnêtement. Ils sont tous remarquablement bons (excepté Sara Forestier en France Gall, je n’y ai pas cru) au point d’être complètement immergée et de ne pas regarder un film sur Gainsbourg, mais AVEC lui (Éric Elmosnino peut concourir pour être sosie officiel). C’est hallucinant de ressemblance surtout pour lui et B.B. Une motion spéciale à Kacey Mottet qui joue Serge enfant, très talentueux.

Pourquoi vous ne pouvez pas passer à côté de ce film ?

1. C’est très bien réalisé ! Pour un dessinateur qui n’est pas metteur en scène à la base, chapeau !

2. On ne s’ennuie pas.

3. C’est émouvant et beau.

4. C’est Serge Gainsbourg !!!

5. Pour réécouter ses chansons.

6. Pour les ressemblances physiques stupéfiantes.

7. Pour le jeu d’acteur.

8. Parce que ça fait du bien de voir d’aussi bons films français.

Pour toutes ces raisons, ce film vaut le coup de bouger ses fesses jusqu’à une salle obscure (et pour ceux qui ne veulent pas payer 9€, c’est 5€ le mercredi par chez moi et ça, c’est d’autant plus cool).

Et parce que j’aime bien cette chanson…

4 février 2010