Au début, en voyant l’affiche, ma réaction fut rapide : « encore un film à deux balles ». Je ne suis pas sûre de mes mots exacts, mais cela ne devait pas être loin.

Après, j’ai regardé la bande-annonce et j’ai vu Nicolas Cage. Bon, finalement, ce n’est peut-être pas une daube en croûte. Quoique… vu la qualité de ses derniers films, il y a vraiment de quoi se méfier.

Enfin, je tombe sur plusieurs bonnes critiques sur le net. La semaine à 3,50€ à l’UGC tombait pile-poil, donc, après Iron Man 2, j’ai enchaîné avec Kick Ass.

Comme d’habitude, je ne vais pas vous faire un résumé du film, vous avez Allociné à votre disposition.

J’ai lu, comme quoi le film était drôle. Mmmhhh, ça dépend pour qui. Très second degré, quelques rares répliques qui m’ont fait sourire.

Que les dialogues étaient bons. J’avoue, il y a de la recherche. Les échanges entre Big Daddy et Hit Girl sont bien trouvés.

Le scénario est original et je suis assez d’accord avec le personnage principal : on sait que les super héros n’existent pas, mais pourquoi un mec super entraîné (ah bon ? Les pouvoirs c’est pour de faux ?) ne se déguise-t-il pas pour voler conduire ( ?), courir (mieux ?) au secours de la veuve et de l’orphelin ?

Semblants de réponse : peur du ridicule ? Trop dangereux ? La société qui a instauré… blablabla. Toujours la société (je me rappelle de mon prof d’Histoire en 3è qui n’aimait pas ce mot, car il veut tout et rien dire à la fois. Ça m’a marquée. Il n’avait pas tort. Fin de la parenthèse historique).

Je reprends.

Les intellos sont à la mode si vous n’aviez pas remarqué. J’utilise ce mot pour changer des habituels « geek » et « nerd », un peu trop galvaudés à mon goût. Ça change du beau gosse, pilier de terrain et de son écervelée de copine, la pom pom girl (ou cheerleader comme on l’entend de plus en plus dans notre chère langue. Beurk !)

Le film est violent et pas qu’un peu. Ça gicle de partout. Sachant qu’en prenant de la bouteille, je deviens une âme sensible (pauvre mamie Bobby), mes yeux n’ont pas forcément tout supporté.

Je récapitule :

          Du second degré

          Nicolas Cage (rappelez-vous quand il faisait de bons films…)

          Un bon scénario

          Un intello mignon

          Du sang

          Des super héros

          De l’émotion (je l’avais oublié celui-là)

Et vous n’êtes toujours pas allés le voir ? Vous attendez quoi bon sang ?

28 mai 2010

0 Replies to “Kick Ass”

  1. Mike says: 28 mai 2010 at 17:31

    Alors je l’ai vu,

    pour info c’est une adaptation d’un comics encore 😀

    Moi je trouve que la morale est plutot sympa, pourquoi on passe tous devant les crimes et que personne n’ose agir?
    Par contre la moustache pour Nicolas Cage bof quoi xD

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

You may use these <abbr title="HyperText Markup Language">html</abbr> tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*