Le parc des merveilles

Le parc des merveilles

Fadasse le parc d’attractions !

Avec un nom pareil, on est en droit de s’attendre à un parc d’attractions qui en jette, féerique, Disneyland puissance 1 000. Pourtant, Le parc des Merveilles sonne plutôt comme un ballon à l’abandon que l’on regarde lentement se dégonfler.

Si vous aimez les films d’animation, l’humour et que la bande-annonce vous avait intrigués (pas au point d’être séduit), il y a de fortes chances pour que vous soyez très vite déçus. Le film est tellement plan-plan. L’installation est longue, mais longue et puis, une fois dans le vif du sujet… Eh bien on s’ennuie (pour rester polie) ! Voire on s’en fiche ! L’humour n’est jamais frappant, ni jamais vraiment là donc pas de quoi décocher quelques rires. L’histoire joue sur la corde sensible, sans nous faire éprouver une réelle émotion. Le parc des Merveilles n’est pas ahurissant, donc votre rêverie ne sera pas franchement titillée. La morale est touchante, mais pas de quoi construire un film dessus. L’adulte que vous êtes risque de décrocher rapidement.

En revanche, votre mini-moi pourrait plus accrocher, se poser des questions. On ne va pas se mentir, je n’ai pas non plus entendu des rires de la part des petits. Ils étaient relativement attentifs et questionneurs pour certains.

Emmenez-les et à la limite, prévoyez une sieste pour vous !

Sortie en salles le 03 Avril 2019.

3 avril 2019

6 Replies to “Le parc des Merveilles de Dylan Brown”

  1. Coba says: 10 avril 2019 at 22:12

    Voila quelqu’un qui n’a pas d’enfants….et qui n’a rien compris… tellement d’enfants se trouvent angoissés par la séparation, ce film est une bouée pour nous et nous permet d’expliquer en y mettant des images ce que sont les idées noires !! Merci M. BROWN !!
    Nous l’avons vu avec mon fils et ma fille de 7 et 12 ans, il nous a fait un bien fou ! Les répliques gravées nous serviront dans les moments les plus difficiles.

    1. missbobby says: 10 avril 2019 at 22:40

      J’attendais la personne qui allait faire preuve de bassesse et me juger sur le fait de ne pas avoir d’enfants. Manque de pot pour vous, vous avez mal jugé ! Vous auriez pu juste donner votre avis, ça aurait été suffisant et vous auriez eu tout mon respect que vous avez perdu avec votre première phrase. C’est moche de juger !

  2. Miss Pontault says: 11 août 2019 at 12:48

    Missbobby un enfant ? Le PAUVRE !

    « et que la bande-annonce vous avez intrigués », retournes a l’école vieille idiote prétentieuse.

    1. Miss Bobby says: 11 août 2019 at 13:01

      Moi je justifie ça avec une faute d’étourderie, et tes 2 fautes, tu les justifies comment ? C’est moche de ne pas assumer sa bêtise et sa bassesse d’esprit en se cachant derrière un pseudo ridicule (pseudo inutile en plus !).

    2. Groot says: 11 août 2019 at 13:09

      Hahaha. Dixit une connasse qui reprend les gens en faisant 2 fautes d’orthographe par phrase. #Genie

    3. FanDeMissterPontault says: 11 août 2019 at 17:03

      Une bien belle découverte aujourd’hui, Miss Pontault, l’exemple à (ne pas) suivre.
      Ça corrige les gens en faisant des fautes, ça parle d’école en étant lui-même un cas d’école (mais si, tu sais, le gus qui se cache derrière un pseudo alors qu’on sait parfaitement de qui il s’agit). Sans oublier le non-argument de l’idiotie en faisant lui-même une bien belle démonstration de stupidité.
      Que d’ironies en si peu de mots, je suis sous le charme. Comment ne pas devenir immédiatement fan ?
      Gros bisous à toi, Miss(ter) Pontault.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

You may use these <abbr title="HyperText Markup Language">html</abbr> tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*