À la sortie du deuxième Twilight, j’avais précisé que je me mettrais à lire les bouquins (piqûre de rappel). Eh bien c’est chose faite…enfin presque. Je suis en train de lire le dernier.

Alors, je ne vais pas vous parler des tomes 3 et 4, ça serait vous dévoiler des choses, je préfère m’étendre sur le sujet à la sortie du troisième film, en juillet (moi, impatiente ? Nonnn ! Mais je dirai quelques mots à la fin).

Je voudrais m’étendre sur les deux premiers livres, pour rendre à César ce qui lui appartient.

Il est évident que les pavés sont beaucoup plus fournis que les œuvres filmiques, je ne vous apprends rien, cela en va de même pour tous les films tirés du papier. Je me rappelle que Twilight a fait un carton au cinéma, le deuxième aussi, mais avec plus de nuances.

Je voulais les lire pour savoir ce qui se passe après Tentation, faut dire que le film s’arrêtait sur une chose intéressante (que je ne vais pas raconter). Donc, pour ne pas être totalement à l’ouest, j’ai tout lu depuis le début.

Les réalisateurs ont vraiment bien suivi la trame des livres, sautant quelques passages ce qui me parait logique, impossible de tout caser, mais le tout reste cohérent. Comme pas mal de monde j’ai critiqué le film Tentation, trouvant l’histoire nulle, Jacob constamment torse nu, Bella nunuche avec ses hallucinations, franchement, n’importe quoi. Et puis, j’ai lu (ce n’était pas facile) le bouquin correspondant et j’ai compris. Ce n’est pas le film qui est pourri, mais bien le livre ! Le metteur en scène a juste suivi la trame ! On s’ennuie aussi, si ce n’est plus, le Quileute est toujours à poil (et ça va pas s’arranger par la suite, cela ravira les fans de Taylor Lautner), l’histoire est plate, rien de passionnant.

Alors, mea-culpa ! Même si certains disent que le livre est mieux, non, il ne l’est pas. Il est barbant ! Pour avoir commencé le quatrième, je m’avance sans trop me tromper, que New Moon (en version originale) est le plus chiant de la saga. Au moins, le film a la particularité de donner des rendus intéressants d’un point de vue visuel et qu’il vaut mieux voir le film pour faire passer plus vite le livre.

En revanche, Hésitation, sympa ! Il y a de l’humour, plus de passion, j’attends de voir le film, quelles scènes ils ont choisies. J’étais triste à la fin de l’ouvrage d’une part par la tournure des choses, certes, pas surprenante (mais quand même, c’est triste !) et puis parce que l’écrit s’est très bien lu.

À voir…

8 février 2010

0 Replies to “Twilight – Tomes I et II”

  1. Mike says: 8 février 2010 at 20:51

    Alors je te rejoins, j’avais commencé à lire le premier tome et j’ai laisser tombé c’est d’un plat…

    Faut se dire que c’est de la litterature d’adolescente et ne pas s’attendre à un chef d’oeuvre.
    Et puis c’est honteux de pourrir le mythe du vampire comme ça 🙁

    1. Bobby says: 8 février 2010 at 20:59

      Sauf que j’aime bien (excepté le 2ème), certainement mon côté adolescente d’ailleurs! On est d’accord, ce n’est pas de la grande littérature. De plus, le vampire aux canines bien limées, à la sensualité exacerbée en prend un coup. Mais j’aime quand même. Et le mythe bobbien s’envole en même temps que celui du vampire!

  2. Mike says: 8 février 2010 at 21:03

    Les canines Bobby, les canines… Sinon s’t’un lapin vampire 😀

    1. Bobby says: 8 février 2010 at 21:37

      J’ai changé. C’est le schéma sur Google qui m’a induit en erreurs.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

You may use these <abbr title="HyperText Markup Language">html</abbr> tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*