Un Jour m’avait déjà grandement séduite par l’affiche (ce qui n’est pas le cas en général). Je la trouve dans l’air du temps, où la mode des photos vieillies bat son plein. Elle est aussi pleine de fougue, d’innocence et d’amour. Et puis, une histoire d’amour, à mille lieues des comédies romantiques américaines basiques que l’on regarde par un dimanche pluvieux ou un soir ennuyeux.

C’est Emma (Anne Hathaway) et Dexter (Jim Sturgess) qui s’aimeront pendant 20 ans sans vraiment se l’avouer, préférant leur amitié indestructible.

Nous les voyons évoluer, chacun de leur côté, réussissant plus ou moins leur vie, les hauts, les bas, les drames, les joies, sans jamais se perdre de vue. C’est ça les meilleurs amis.

Une réalisation cohérente qui démarre le 15 juillet 1988, à la sortie de la fac pour finir le 15 juillet 2011. On débute avec une image un peu froide des vieilles photographies pour finir avec les couleurs éclatantes actuelles. On est aussi guidé par une musique appropriée aux années. Un peu de nostalgie. C’est fluide, c’est joli, Dexter regarde Emma avec tellement d’amour que toute fille normalement constituée en deviendrait jalouse.

Je n’ai rien trouvé à redire sur le jeu des acteurs, plus poussé et travaillé pour Jim Sturgess à cause de la complexité de son personnage, en comparaison à celui d’Anne Hathaway qui n’évolue que très peu. Plusieurs changements physiques réussis pour l’un et l’autre, montrant le passage du temps.

Vous aimerez si vous avez une âme d’amoureux, une sensibilité aux détails et à la simplicité.

On se laisse aller avec ce film comme une balade à vélo entre les champs de coquelicots.

31 août 2011