la reine des neiges 2

la reine des neiges 2

Libérée machin chose et après ?!

Il aura fallu près de six ans à Jennifer Lee et Chris Buck pour réaliser une suite à La Reine Des Neiges, monumental Disney hivernal au succès que l’on connait. Timing parfait pour retrouver Elsa et Anna au royaume d’Arendelle, là où trois ans seulement se sont écoulés, et partir à la découverte d’une forêt enchantée, prisonnière d’un brouillard mystérieux.

Survivrons-nous à un nouveau « Libérée, Délivrée » ?

Ah La Reine Des Neiges, ses paysages devenus automnales, sa sororité royale, son Olaf… et ses chansons ! Chaque personnage a le droit à la sienne, même Kristoff, façon clip de boys band tout droit sorti des années 90 qui en fait un summum de kitsch et d’autodérision. Un régal !

Vectrices des pensées et émotions profondes de nos héros, elles s’intègrent au récit en n’oubliant (presque) pas de le développer. Mais trop nombreuses et (heureusement ?) moins marquantes que le bien trop fameux « Let It Go », elles ont tendance, pour certaines, à simplement remplir l’espace.

En six ans, le public a bien grandi et ses héroïnes aussi. Elsa, maintenant reine d’Arendelle, cherche à déterminer l’origine de ses pouvoirs, tout en protégeant son royaume, là où Anna mûrit et gagne en responsabilités. Et même Olaf, petit bonhomme de neige de son état, se trouve confronté à de grandes questions existentielles au fur et à mesure qu’il voit son monde évoluer. Comique au possible, ses scènes n’en oublient pas d’être pertinentes en questionnant le rapport au changement, au fait de grandir ou même à la mort.

Plus mature que son prédécesseur, le film se permet d’être un tantinet plus sombre et s’éloigne du conte merveilleux pour plonger du côté de la fantaisie. L’évocation des quatre éléments sont alors prétextes à prouesses visuelles, qu’elles prennent la forme d’un cheval fait d’eau galopant sur les mers, d’un combat de géants de pierre ou des pouvoirs d’Elsa. Un écrin visuel à la beauté renversante. Les incroyables textures et couleurs chatoyantes (un rien mélancolique) de cet automne qui succède à l’hiver blanc insufflent une poésie tourbillonnante à une aventure plus profonde qu’il n’y parait. L’indépendance, le pardon, le changement climatique et la peur de l’autre sont autant de sujets évoqués, parfois trop rapidement, au fil du récit.

Car privilégiant la richesse visuelle et les chansons La Reine des neiges 2 en devient frustrant quand il ne prend pas le temps de s’attarder assez sur les éléments nouveaux de son histoire, les laissant en suspens. À l’image de cette forêt enchantée, empreinte d’un vaste passé et d’une mythologie qui resteront presque inexplorés, de ce peuple qui l’habite ou encore tout simplement de l’origine et de la nature même des pouvoirs d’Elsa.

Mais ces petites faiblesses d’écriture sont pourtant loin de nuire à cette suite enchanteresse, à la sincérité rafraichissante qui ravira petits et grands, et qui, dans mon cœur, a même réussi à détrôner son ainé.

Sortie en salles le 20 Novembre 2019.

Morgane Duval

by Miss Bobby
The Good Place

Et si The Good Place c’était de vivre pour l’éternité avec Kristen Bell ?

The Good Place Je ne sais pas si vous avez eu le même problème que moi ces dernières semaines, mais c’était les vacances de mes séries. Et elles, quand elles prennent des vacances, t’as l’impression que ça dure une éternité. Tu fais quoi du coup sans tes séries préférées – à part jouer à Assassin’s Creed Origins (même si t’as fini le jeu et l’extension) ? Tu te plonges dans Netflix et tu fouilles. Personnellement, j’aime bien les séries aux épisodes courts, c’est assez long pour tenir un repas ou se changer les idées. J’ai enchaîné les deux saisons d’Insecure (dont j’ai envie de vous parler) et j’ai remis le nez dans The Good Place (après avoir fini trop rapidement Insecure) dont j’avais vu les cinq premiers épisodes.

J’ai été attirée par The Good Place à la base parce que Kristen Bell. Je veux dire, c’est Kristen Bell, ce petit bout de femme tout blond, qui donne toujours l’impression d’avoir 15 ans (qu’elle est détestable), Veronica Mars quoi ! Un sourire plein de dents, choupinou comme tout, forcément, t’as envie de tester la série. J’ai essayé cinq épisodes et j’ai lâché :

Après avoir été percutée et tuée par un semi-remorque, Eleanor se réveille dans ce qui semble être la vie après la mort. Lorsque Michael, l’Architecte des lieux, lui apprend qu’elle est au « Bon endroit » compte tenu ses bonnes actions, elle réalise qu’elle a été confondue avec quelqu’un d’autre. L’arrivée d’Eleanor pourrait bien mettre en péril l’équilibre de ce monde où personne ne jure ou ne boit de l’alcool à outrance. La jeune femme va devoir travailler sur elle-même afin de devenir une meilleure personne si elle souhaite conserver sa place dans l’au-delà. Bien entendu, elle sera épaulée par de nouvelles connaissances à l’instar de Chidi, son « âme soeur » qui voit toujours le bon côté des gens, ses voisins un peu trop parfaits Tahani et Jianyu, et enfin Janet, véritable source de savoir ambulante…

Je trouvais ça assez redondant, un peu chiant, pas spécialement rigolo, des décors hyper aseptisés – à juste titre, puisqu’ils sont au « Bon endroit » – laissant un côté trop faux, quelques personnages à baffer. Ça manquait d’émotions tout ça ! Et puis, est arrivé les congés de mes séries, donc j’ai retenté. Et j’ai bien fait ! La saison 1 compte 13 épisodes. Les 11 premiers (ou 12, je ne sais plus), installe vraiment la situation, met le spectateur dans une position de confort et dans une certaine routine, pour mieux venir casser tout ça à la fin de la première saison. Je suis tombée des nues. Limite, je n’ai pas compris ce qui m’arrivait. Et c’est là que toute la série est devenue plus intéressante, plus palpitante, au point que j’ai enchaîné la saison 2 très rapidement (et il y a un épisode de moins. Pas cool les gars).

The Good Place parait être une petite série sans grand intérêt, plutôt plan-plan, pas spécialement drôle, avec un sujet relativement original, qui a un bon fond, une bonne morale, avec une Kristen Bell toujours attachante. On ne parle jamais de religion, ni de paradis, ni d’enfer, mais de « bon et mauvais endroit ». Même si certains personnages sont fatigants, on finit par s’attacher à tous. Et comme je le disais, la saison 2 est plus palpitante, nous menant vers quelque chose de totalement différent. Le seul reproche que je peux lui faire, c’est que certains aspects sont traités trop rapidement dans le seul but de tenir sur les 22 minutes d’épisode, alors que certaines intrigues ou rebondissements mériteraient d’être plus développés. J’oubliais, pour une série qui partait pour être redondante, elle a su finalement très vite se renouveler et se donner de multiples souffles pour ne pas tomber dans l’ennui.

Lancez-vous dans The Good Place, tenez la saison 1 et dites-vous que c’est pour votre bien !

PS : Bonus pour Ted Danson, l’architecte du « Bon endroit », qui dégage un sacré charisme. Et D’Arcy Carden qui joue Janet, fabuleuse et terriblement sympathique.

Disponible sur Netflix.

by Miss Bobby
Bad moms 2

Bad Moms 2 : Les mères terribles sont de retour !

Bad moms 2Elles avaient envoyé valser gentiment les enfants, leur mari et leurs responsabilités dans Bad Moms. Ces trois mères complètement déjantées reviennent dans Bad Moms 2, mais ce coup-ci, elles vont avoir des adversaires de poids !

Synopsis

Comme toutes les mères de famille, Amy, Kiki et Carla angoissent à l’approche de Noël.
Entre les cadeaux, la cuisine, la décoration, l’organisation et la préparation, c’est toujours les mêmes qui s’y collent… Et pour compliquer les choses, leurs propres mères, exigeantes et critiques, s’invitent à la fête ! Au bout du rouleau, elles décident de prendre les choses en main et de s’éclater. Cette année l’esprit de noël va sérieusement trinquer…

Avec elles, Noël va swinguer ! Pour la sortie de cette comédie de Noël le 29 Novembre, je vous propose de gagner 5×2 places. Pour cela, il vous suffit de répondre aux questions qui suivent en vous aidant de la bande-annonce. Vous avez jusqu’au 29 Novembre pour participer !

LES PARTICIPATIONS PAR COMMENTAIRE NE SERONT PAS ACCEPTÉES.

Doublez vos chances en rejoignant :

La page Facebook : https://www.facebook.com/MissBobbyD

Le compte Twitter : https://twitter.com/MissBobbyD

Ce jeu concours est maintenant terminé.

by Miss Bobby