Croix de bois croix de fer être parent c'est pas l'enfer

Croix de bois croix de fer être parent c'est pas l'enfer

Parents : métier de haute voltige

On peut presque dire qu’il y autant de livres sur la parentalité qu’il n’y a de parents. J’avais acheté des livres de grossesse, car c’était relativement flou et que je souhaitais vivre mon accouchement pleinement. Mais après, être parents, comment ça se passe ? Pour l’instant, je n’avais investi dans aucun livre, me disant que les choses viendraient naturellement et qu’en parlant avec d’autres parents, certaines questions s’éclairciraient. Je ne ressentais pas le besoin de lire et de me confectionner une bibliothèque dédiée. Je me suis même posé la question si je ne faisais pas une erreur vu que tout bon parent a déjà lu ce type d’ouvrage. Et puis, j’ai reçu un communiqué sur « Croix de bois, croix de fer, être parent c’est pas l’enfer ! ». Le titre était plutôt sympa, je n’avais pas besoin de faire une recherche de 5h sur Google sur quel type de bouquin choisir et qui me correspondrait, et les quelques lignes que j’avais lu m’intriguait.

Bonne pioche !

Il est écrit sur la couverture : « Enfin un guide déculpabilisant ». Ça, j’aime bien !

Tout d’abord, Caroline Sagory n’écrit pas de manière pompeuse, son écriture s’adresse à tout le monde : les parents séparés, seuls, reconstitués, homosexuels, tous. Elle ne parle ni de fille, ni de garçon, mais de Chatoune. Tout le monde y trouve son compte. Elle ne prétend pas avoir la science infuse, ni la réponse à tout, elle donne des pistes, des conseils très avisés toujours avec beaucoup de légèreté et d’humour. Et c’est bien cette dernière partie qui m’a plu dans son livre. C’est particulièrement intéressant, elle ne prend pas les parents de haut, ce n’est pas non plus moralisateur et c’est décontracté du slip.

Ensuite, les questions et sujets abordés paraissent simples, mais sont en fait très importants et je pense que tout bon parent finit par se les poser. Au fond, j’ai réfléchi à certaines choses et les réponses ne sont pas toutes évidentes, et ne coulent pas toute de source. Loin de là. Toute façon si c’était si facile d’élever un enfant, ça se saurait !

Enfin, Croix de bois, croix de fer, être parent c’est pas l’enfer ! est un juste milieu explicatif pour être parent sans être trop autoritaire ou trop laxiste, savoir appréhender les situations, les interrogations, formuler correctement ses phrases, avoir un ton adéquat. Important : Caroline Sagory a aussi la sagesse de reconnaître qu’un parent n’est pas parfait, qu’il peut parfois craquer, dire un mot de travers ou s’emporter. Le Chatoune peut être tout mignon, tout gentil, des fois, il casse les pieds ! Vous trouverez dans cet ouvrage les questions de caractère de l’enfant, d’estime de soi, de communication, d’autorité, etc, le tout illustré par des situations concrètes (exemple : Chatoune a mordu ou encore, l’enfant tyran).

Si vous n’êtes pas très bouquin sur la parentalité, je vous conseille vraiment celui-ci. Il n’est vraiment pas prise de tête, passionnant, il vous permettra d’éclaircir vos idées ou même, de vous posez les bonnes questions sur le parent que vous êtes et que vous aimeriez être. Evidemment, il s’adresse plutôt aux nouveaux parents.

Paru le 06 Janvier 2020 aux éditions Interéditions.

by Miss Bobby
Le petit locataire

3 hommes et un couffin

Tu crois que je vais autant paniquer en perdant les eaux ?

Dans mon espoir de redonner vie un peu à ce blog, j’entame donc ce petit tournant maman en voulant vous parler des films à (re)voir pendant et après la grossesse. Pour ma part, la grossesse n’a pas été des plus agréables, j’avais besoin de comédies et de films pas trop longs, car j’étais épuisée. On s’est donc gavé de films des années 80 et 90. La base, indémodables, cultes et efficaces. En tête de liste :
– L’arme fatale 1, 2, 3, 4, re 3. Je crois que je pourrais en faire une cure. Vus, revus et rerevus. Ça me fait toujours autant rire, je suis tout le temps en admiration sur la nuque longue se Mel Gibson qui bouge quand il court tel un peu animal tout mignon. Évidemment, toujours en version française aussi (ce charme français passe très bien avec le 80-90).
– Le flic de Beverly Hills 1, 2 et 3. Eddie Murphy bien sûr.
– Il y a du Schwarzenegger aussi avec Un flic à la maternelle et Jumeaux.

En plus de ça, on s’est replongé dans les classiques Allô maman, ici bébé. Bonne mise en bouche quand on ne sait pas ce qui nous attend et se poser plein de questions : comment vais-je accoucher ? Vais-je autant crier que Kristie Alley ? Va-t-on autant en baver ? Le film doit être pas mal à revoir quand bébé est là, histoire de comparer la fiction et la réalité. Je ne vous cache pas qu’entre deux rires, on s’est peut-être dit que ça n’allait pas être de tout repos.

Trois hommes et un couffin, découvert pour la première fois pendant que Toupitou dormait (donc très récemment). Alors là, pas la même chanson pour moi : « Oh lala, mais comment il trimballe la petite ?! », « Oh pauvre bichette », « elle est trop mignonne on dirait Toupitou », « Non mais c’est quoi cette couche », « Tu vas voir, à tous les coups elle va faire pipi » (j’assume). J’ai vraiment ri de bon cœur parce que nous sommes aussi passés par des phases « Il y a 36 000 sortes de couches et de lait, que choisir ? » ou « Tu crois qu’elle a faim là ? ». Et j’ai versé ma petite larmichette, car je l’ai vu venir le truc hein, ces trois hommes qui pensent qu’à draguer et à avoir leur indépendance. Gros cœurs de sensibles va !

Tully

Mon Bébé, spécial maman plus que parents. Attention, joli film qui serre un peu le cœur. Mon Bébé joue sur la nostalgie. Déjà qu’avec un bébé d’à peine quelques mois, on repense indubitablement à l’accouchement tout en regardant les photos de notre progéniture lorsqu’elle était toute fraîche. Je n’ose imaginer quand elle partira de la maison. Sandrine Kiberlain y incarne une maman cool, mais protectrice comme on aimerait l’être, qui se remémore l’enfance de sa plus jeune fille, les moments partagés avec elle. Je n’ai pas hâte d’y être.

C’est ma petite sélection, très loin d’être exhaustive qui m’a fait du bien. Je vous déconseille les drames avec les enfants, personnellement, j’ai banni ces films, car ma sensibilité ne les gère pas du tout. Dans votre programme vous pouvez ajouter Juno, En cloque mode d’emploi, Joséphine s’arrondit, Bridget Jones Baby, 9 mois ferme, Le petit locataire, Les trois frères, Tully, Bébé mode d’emploi, Un heureux événement, Le prénom, Ce qui vous attend si vous attendez un enfant, Junior, Bébés, Le premier cri…

N’hésitez pas à partager ceux qui vous viennent à l’esprit, ceux que vous avez regardés pendant et après la grossesse.

by Miss Bobby

nounours en peluche

Hochet, sucette et boules de gomme

Chers lecteurs,

Après mûre réflexion, le constat est sans appel : mon blog est à l’abandon pour cause de nouvelle occupation parentale. Dans une volonté de ne pas l’abandonner (surtout avec une aussi jolie refonte), j’ai décidé d’opérer quelques menus changements qui, forcément, ne seront pas aux goûts de tout le monde. Mais bon, moi j’y trouverai mon compte et mon plaisir, c’est le principal.

Je continuerai de parler de cinéma (beauuuuuuucoup moins qu’avant), de livres, musique, cuisine et séries avec quelques nuances. Il y en aura pour les grands, mais aussi pour les petits. Mon nouvel emploi du temps m’oblige à revoir ma copie et au fond, cela me plaît bien.

Désormais, je vais ajouter des sous-catégories qui concerneront les parents, les mamans, les bébés et les enfants. Je garde bien sûr la ligne éditoriale de base. Et vous verrez avec le premier article que je peux mélanger les deux : cinéma et vie de parents.

Je ne parlerai pas de ma vie personnelle, j’ai créé un compte Instagram où je partage mes ressentis de nouvelle maman. Ça me fait du bien et je trouve ça sympa.

Je ne sais pas si j’ai été claire, en tout cas rien ne change, toutefois de nouvelles choses arrivent.

J’espère que vous arriverez à trouver votre compte.

À très vite pour de nouvelles aventures !

by Miss Bobby