Selon vous, êtes-vous de bons menteurs ?

Moi je dirais qu’il y en a qui sont sacrément doués, mais qu’il suffit de trouver la faille pour les démasquer : le petit sourire, le regard…

 

Pour le Dr Cal Lightman, c’est tout simplement un jeu d’enfant, non pas de mentir, mais de détecter le mensonge.

 

Sur les conseils de mon ancienne collègue de stage R., je me suis lancée à l’assaut d’une nouvelle série : Lie to me. Je n’ai, pour l’instant, regardé que le pilote. Je n’ai qu’une chose à dire : extra. Ce fameux docteur joué par Tim Roth se base sur la gestuelle et les mimiques. À chaque fois que quelqu’un ment, la caméra ralentit, zoome ou fait un arrêt sur image pour que nous puissions comprendre comment. Je vous assure, vous ne regarderez plus les gens avec qui vous papotez de la même manière. Pour le coup, vous suivrez des enquêtes non pas à la Grissom avec le kit d’empreintes, mais vous serez ciblés sur les interrogatoires (but du jeu).

 

Qu’est-ce que je peux vous dire de plus ? Qu’il y a un personnage qui ne dit que la vérité et ce qu’il pense. Au moins, il est cash et loin d’être moche ! Nous nous demandions avec R., si une telle unité (oui, parce qu’il a créé une sorte d’agence spécialisée dans la détection de mensonges) pouvait exister réellement ? En tout cas, le principe d’analyse des gestes et des réactions fonctionne, c’est certain. Et c’est très intéressant en plus.

En définitive, regardez cette série, elle en vaut le détour. C’est original… Votre entourage vous demandera pourquoi vous le scrutez comme cela. 

Xoxo bande de voyeurs !

 

17 juin 2009