Dalton Trumbo_film_Bryan Cranston

Dalton Trumbo_film_Bryan CranstonQui connait l’histoire de Dalton Trumbo ? Pour ma part, je n’en avais jamais entendu parler, mais ça, c’était avant d’avoir pu découvrir le film qui lui est consacré. Le très sobrement baptisé « Dalton Trumbo » se plonge dans un triste pan de l’histoire hollywoodienne, où la grande famille du cinéma (et par extension l’Amérique) était divisée selon ses positions politiques : d’un côté, les quelques intellectuels de gauche membres du parti communiste, de l’autre, ceux qui étaient fermement décidés à les dénoncer. Les « artistes communistes » se sont alors retrouvés sur une liste noire les empêchant d’exercer leur métier, car devenus des parias mis au banc de la société. C’est ce qui est arrivé à Dalton Trumbo, par exemple, illustre scénariste oscarisé (pour Vacances romaines et Les clameurs se sont tues) derrière des classiques tels que Spartacus ou Exodus, pour ne citer qu’eux. Son nom ayant atterri sur cette liste scandaleuse, le voilà dans l’impossibilité de signer directement ses scénarios sous peine de voir les portes se fermer devant lui, le tout avant (et après) un passage en prison pour outrage à la Commission des Activités Anti-Américaines.

En prenant la vie du scénariste comme trame, Dalton Trumbo illustre toute cette période compliquée pour quiconque avait des idées qui divergeaient de celles de l’Amérique anti-russe et du Hollywood docile de l’époque, soumis aux pressions politiques du moment. En plus d’en apprendre beaucoup sur ces événements qui ont déchiré le monde du cinéma, on se rend compte à quel point il n’y avait aucune pitié en ces temps troublés. Vous pouviez être traîné dans la boue par les opposants au parti, accusé et broyé par les instances étatiques, voire même trahi par vos propres amis. Le recul faisant, le spectateur se fait en quelque sorte l’avocat du diable : qui a raison ? Auriez-vous défendu vos idéaux et assumé vos actes jusqu’au bout malgré les menaces ? Auriez-vous dénoncé vos amis pour poursuivre votre carrière ? Peut-on finalement pardonner tout ce qui s’est passé ?

Même si Dalton Trumbo souffre de longueurs, le sujet est particulièrement intéressant. Bryan Cranston continue de gravir des échelons en nous prouvant qu’il n’est pas qu’un simple acteur de séries à succès. Helen Mirren y joue une Hedda Hopper (actrice et chroniqueuse de l’époque) particulièrement infecte, fervente combattante des « rouges » aux côtés d’un John Wayne, par exemple. Le film est une plongée au cœur des méandres du cinéma hollywoodien des années 50-60, où en coulisses sévissaient des combats, des trahisons et des coups durs, où des réputations ont été entachées et des vies brisées.

Sortie en salles le 27 Avril 2016.

Retrouvez le compte rendu de la rencontre avec Bryan Cranston.

http://www.imdb.com/title/tt3203606/?ref_=nv_sr_1

26 avril 2016

0 Replies to “Dalton Trumbo”

  1. Dalton Trumbo : rencontre avec Bryan Cranston - Rencontres - Conférences de presse | Miss Bobby says: 27 avril 2016 at 13:17

    […] À défaut de pouvoir se déplacer, Bryan Cranston nous a gentiment invités dans son salon via Skype pour répondre à nos questions sur son nouveau film dont il tient le rôle principal : Dalton Trumbo. Retrouvez ci-dessous le compte rendu ainsi qu’une petite vidéo sous-titrée et ma critique de Dalton Trumbo. […]

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

You may use these <abbr title="HyperText Markup Language">html</abbr> tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*