Les tourtereaux du métro

Parce qu’on les a tous croisés…

Attention, pas ceux de vingt piges, pire, des trente piges bien sonnées. Madame/mademoiselle (je n’arrive pas à définir) est exubérante, elle rit fort pour montrer à quel point elle est heureuse. Il n’y a qu’à la voir pour constater qu’elle aime se faire remarquer et que c’est elle qui prend le dessus sur monsieur (de par la taille et par le caractère). Autant, un couple d’ados, bon, ça peut être attendrissant, ça se fait des bisous et ça ricane, mais un couple de cette trempe, comme elle a envie de se faire remarquer, qu’est-ce qu’elle fait ?! On passe à l’effet ventouse puissance 10 (pour déboucher les toilettes, il n’y a rien de mieux), bruits de succion et grosse pelle en apnée ! Sans oublier entre chaque prise d’air, un rire profond. C’est vendeur, n’est-ce pas ? Bon appétit !

De la glu quoi !

À éradiquer au lance-flammes !

 

27 juin 2014

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

You may use these <abbr title="HyperText Markup Language">html</abbr> tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*