DVD_Seven Sisters

Seven Sisters : 7, chiffre porte-bonheur ?

DVD_Seven SistersSeven Sisters, c’est le petit film de derrière les fagots, qui paie pas de mine comme ça et qui, au visionnage, révèle un sacré potentiel !

On continue sur le sujet de la surpopulation, après Downsizing, Seven Sisters s’attaque au thème sur un angle différent : l’enfant unique à l’ère où les tentatives d’éradiquer la destruction écologique et économique n’a fait qu’envenimer les choses en créant des grossesses multiples, tellement multiples que Terrence Settman (Willem Dafoe) va se retrouver avec sept sœurs sur les bras ! Comment faire exister sept enfants dans une société qui prône/exige l’enfant unique ?

Ça, c’est un scénario original ! Même si Seven Sisters manque cruellement d’émotions, c’est une bonne dystopie où l’histoire n’est pas cousue de fils blancs, où la ruse est de mise pour passer entre les gouttes du système. De plus, Noomi Rapace arrive à incarner sept personnalités différentes, au point que l’on arrive à faire abstraction que c’est une seule et même actrice. Elle arrive à insuffler à chaque fille un caractère bien distinct, laissant le choix au spectateur de choisir sa petite chouchoute.

Seven Sisters est passé un peu hors du radar des bons films lors de sa sortie en salles, à tort, car c’est un vrai bon thriller, avec une excellente Noomi Rapace et un scénario qui sort de l’ordinaire !

BONUS :

  • Dans les coulisses
  • Rencontre avec Noomi Rapace
  • Les effets spéciaux

En vidéo depuis le 30 Décembre 2017.

N’oubliez pas le concours pour tenter de gagner 2 DVD !

by Miss Bobby
DVD_Seven Sisters

Seven Sisters : 1 fille, 7 jours de la semaine !

Vous adorez Noomi Rapace ? Sachez que dès aujourd’hui, vous allez pouvoir l’avoir dans votre salon non pas en 1, non pas en 2, ni 3, mais en 7 exemplaires grâce à la sortie en vidéo de Seven Sisters ! Une pour chaque jour de la semaine !

Synopsis

2073. La Terre est surpeuplée. Le gouvernement décide d’instaurer une politique d’enfant unique, appliquée de main de fer par le Bureau d’Allocation des Naissances, sous l’égide de Nicolette Cayman. Confronté à la naissance de septuplées, Terrence Settman décide de garder secrète l’existence de ses 7 petites-filles. Confinées dans leur appartement, prénommées d’un jour de la semaine, elles devront chacune leur tour partager une identité unique à l’extérieur, simulant l’existence d’une seule personne : Karen Settman. Si le secret demeure intact des années durant, tout s’effondre le jour où Lundi disparait mystérieusement…

Je vous propose de gagner 2 DVD

DVD_Seven Sisters

Il vous suffit de répondre aux questions qui suivent en vous aidant de la bande-annonce. Vous avez jusqu’au 12 Janvier pour participer.

LES PARTICIPATIONS PAR COMMENTAIRE NE SERONT PAS ACCEPTÉES.

Doublez vos chances en rejoignant :

La page Facebook : https://www.facebook.com/MissBobbyD

Le compte Twitter : https://twitter.com/MissBobbyD

Ce jeu concours est maintenant terminé.

by Miss Bobby
Le crime de l'orient express

Le Crime de l’Orient Express : faites attention à la fermeture des portes !

Le crime de l'orient expressEncore un film où je suis arrivée vierge de soupçons : pas lu le livre et vu aucune adaptation, j’ai donc découvert l’histoire du Crime de l’Orient Express avec et de Kenneth Brannagh.

Je ne vais pas vous raconter l’histoire, la majorité d’entre vous la connaît, mais pour ceux pour qui cela reste vague, c’est le célèbre inspecteur Hercule Poirot (né de la plume d’Agatha Christie), terriblement intelligent, fin observateur, qui va résoudre une enquête dans l’un des plus beaux trains : l’Orient Express.

Toujours aussi naïve, je n’ai pas vu venir la fin rapidement, au contraire, ce n’est que vers celle-ci que les morceaux du puzzle se sont rassemblés. À part ça, j’ai eu la chance juste après le film d’assister à la rencontre avec Sir Kenneth Branagh, et on se rend compte que le film est à l’image de son réalisateur : beau, charmant, chic, classe et distingué. So British en somme. Un casting en papillote de velours forme des personnages ayant chacun une personnalité bien distincte, égayant les couloirs étroits de l’Express. Une réalisation léchée, parfois audacieuse et rusée lorsque l’on a envie de filmer dans un train et de donner l’impression au spectateur d’être coincé dedans. C’est réussi ! J’ajoute que Branagh arbore une des plus belles moustaches du cinéma, à rendre jaloux n’importe quel hipster et un accent français/belge délicieux !

Le Crime de l’Orient Express a tout pour plaire, seulement, j’ai quelques petites remarques à noter : la bande-annonce vend un film assez rythmé, il n’en est rien. Il en va de même pour la séquence d’ouverture, montrant un Poirot plein de facéties, drôle, chargé au perfectionnisme. Malheureusement, passé cette scène, tout ce charme burlesque disparaît. Enfin, je n’ai ressenti aucune émotion, même dans une enquête, je pense que c’est important d’en vivre (c’est aussi fait pour ça le cinéma).

Même s’il n’est pas parfait, Le Crime de l’Orient Express est un film élégant, distrayant, plaisant à regarder, avec des acteurs aux petits oignons.

Sortie en salles le 13 Décembre 2017.

Ci-dessous un compte-rendu en vidéo de la venue de Kenneth Branagh à Paris :

Kenneth Branagh

by Miss Bobby